INFO

  • Toutes les vies comptent – Nous sommes solidaires.
  • Toutes les vies comptent – IKONGO daholo isika rehetra.
  • Nous sommes solidaires – Toutes les vies comptent
  • Toutes les vies comptent – Ikongo lives matter.

Maxime de Max

Ayant constaté comme beaucoup d’autres férus de sport, les problèmes inhérents à certaines disciplines sportives, on appelle tout un chacun a rectifié leur tir dans l’intérêt réel des sportifs. Effectivement, c’est à travers des manquements dans la gestion d’un Ministère, d’une fédération ou d’une ligue, qu’apparaît la vérité concernant la motivation d’un dirigeant, dans le monde sportif de sa prédilection.

Il faut que les dirigeants comprennent l’essence même du sport qui est la recherche permanente de la performance, qu’elle soit à un petit niveau ou en haut niveau. Comme dans la gestion de toutes les affaires de l’Etat, la tolérance zéro doit être de mise. En effet, on fait référence ici aux fléaux étatiques tels : la corruption, le trafic d’influence, l’inefficacité et l’inculture dans le milieu dans lequel on évolue. Il est vrai qu’il n’y a plus préjudiciable que l’incompétence agissante.

Dans son retour à la normalité, Madagascar doit commencer par s’atteler à la gestion du temps : on ne doit plus se permettre d’être en retard, dans les modes opératoires liés et appliqués aux sports. Cette attitude envers le temps est garante de la réussite des objectifs à court, à moyen et à long terme. Dans un langage plus compréhensible, en prenant comme exemple le sport de haut niveau qui est caractérisé par une suite de compétitions, extra-muros, la première chose à assurer doit être le paiement des cotisations internationales par l’Etat.

Après, viendra la capacité organisationnelle des ramifications administratives de l’Etat que sont les fédérations et leurs différentes compositions. Pour une structure tutélaire qui se respecte, la distribution des tâches et des rôles du rouage exécutif est essentielle, ce qui n’est pas le cas de toutes les fédérations (SIC). Le hic sera toujours l’ingérence du comité directeur dans les attributions techniques qui ne sont pas de leur ressort.

Quant à la gestion de la partie technique, elle était, est et sera tributaire de l’objectif du Président de la discipline concernée. La politique sportive qu’il prône doit transparaître dans la proposition et publication de son programme annuel. La sortie de cette dernière implique une succession de dates limite à des actions successives qui ne souffrent d’aucun retard dans leurs réalisations. En bref, le temps est sacré, et seul un responsable inconscient ne sachant rien du sport, fait peu de cas de l’extrême importance de la maîtrise du temps.

À Madagascar, bon nombre de postulants à la fonction présidentielle d’une discipline sportive, se sont jetés dans l’arène d’une élection, pour acquérir le poste ronflant de Président. En général, ils n’ont ni la compétence requise dans la discipline sportive de leur choix, ni dans la gestion administrative de cette dernière, et ni l’envergure dans la représentation du sport qu’ils doivent assurer.

La problématique du sport malgache se trouve dans le fait que ces gens, arrivés aux places de décideurs, font peu de cas de ceux qui vivent et gravitent autour des sports concernés. En général, ils font violence à ces derniers dans leur perception erronée du milieu, et font d’énormes dégâts sociaux par leur inconscience et leur insouciance. Dans la majeure partie des cas, le sport qu’ils gèrent n’est pour eux qu’un tremplin politique.

Max RANDRIANTEFY


Coup franc

« Etre un homme, c’est connaître la honte en face d’une misère. »

Antoine de Saint Exupéry

AKOM-BAOVAO AN-TSARY

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Inty sy Nday

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Efa zatra miaina zavatra tsy lojika isika malagasy Tena mahavariana ny mandinika sy mieritreritra ny fomba fiheveran’ny sokajin’olona sasany eto […]

Tambajotra mpandroba tany : « Vina lavitra » no ampiasain’ny karana

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Mbola mitohy ny kolikoly avoavo lenta amin’ity fandrobana tanim-bahoaka ity na hentitra aza ny tenin’ny filohampirenena Rajoelina nandritra ny fikaonan-doham-pirenena momba ny fizakan-tany teny Ivato, […]

Ministeran’ny toekarena sy ny fitantanam-bola : Tafapetraka ny politika anatiny iadiana amin’ny kolikoly

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Ahitàna trangana kolikoly avokoa ny ministera rehetra eto amintsika. Noho izany indrindra dia nametraka politika anatiny iadiana amin’izany kolikoly anisany tena mamotika […]

Volam-panjakana : 52 miliara Ar no voahodikodina

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Ny firenena mandalo fahasahiranana, ny 81 isan-jaton’ny vahoaka Malagasy no miaina ao anaty fahantrana lalina, fa mirazotra amin’izany dia maro amin’ireo mpitondra sy tompon’andraiki-panjakana eto amin’ny firenena […]

Tazomoka : Aretina tsy tiana hofoanana

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Tsy azo inoana fa tsy misy ny fanafody azo iadiana amin’ny tazomoka eran-tany. Ny aretina rehetra izay nisy teto amin’ity tany ity dia nahitan’ny manampahaizana fanafody avokoa. Ny tazomoka […]

Asam-panjakana : Asa mampahantra

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Mihazakazaka amin’ny asam-panjakana ny tanora Malagasy rehetra izay nahavita fianarana isakin’ny ambaratongany.Ny manana BEPC dia maniry ho polisy sy zandary ary mpampianatra […]

Efitrano fandihizana : Lasa sekoly fianarana tsy manara-penitra

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Anatin’ny velirano fahefatra ny momba ny fanabeazana. Misedra olana goavana anefa ny Epp sy ny Ceg ao Ampahomanitra anatin’ny disitrikan’i […]

AKOM-BAOVAO SAMIHAFA

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: Gazetin'ny nosy

Famerenana ny trosan’i Madagasikara Navadika ho tetikasa izany  Ho sandan’ny tsy famerenan’i Madagasikara ny trosa izay novatsian’ny firenena Rosiana  ho an’ny […]

Toutes les vies comptent – Nous sommes solidaires.

Publié le 28 septembre 2022 - Rubrique: La une

Racolage pour projets en panne

Publié le 27 septembre 2022 - Rubrique: Edito

Aux  dernières  nouvelles, on semble prospecter des partenariats  du  côté  de l’île  sœur.  Pour la  réalisation  du projet de ligne […]

Le quotidien des malgaches : Incertitude, inquiétude et promesses vides

Publié le 27 septembre 2022 - Rubrique: Politique

2022, une année pleine de retournements et d’événements qui ont marqué non seulement la vie de ceux qui sont à […]

Et ce qui devrait arriver arriva : SEM. Arnaud Guillois est là !

Publié le 27 septembre 2022 - Rubrique: Politique

Vous souvenez-vous,  à La Une de La Gazette de la Grande Ile du 23 juillet 2022 disponible ici  http://www.lagazette-dgi.com/?p=78941, on […]

Gouvernance à Madagascar : besoin d’un renouveau démocratique

Publié le 27 septembre 2022 - Rubrique: Politique

Quand est-ce que le droit à l’information vraie et utile pour la majorité des Malagasy sera respecté ? Avec un […]

CHRONIQUE DE N. RAZAFILAHY

Publié le 27 septembre 2022 - Rubrique: Politique

Ravalo, Hery, Rivo : arrêtez de pisser sur l’honneur des Malgaches La radio RDJ  avec l’émission  RIVOTRA d’hier matin  peut […]

Societe

Refonte de la liste électorale : logiciel obsolète

Publié le 27 septembre 2022

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté hier le logiciel permettant de recueillir les coordonnées de ceux qui vont […]

Economie

Exportation de cacao : Une valeur de 24,5 millions de dollars

Publié le 27 septembre 2022

Le cacao de Madagascar est exporté principalement au Pays-Bas, en Malaisie, en Inde, en Allemagne ou encore en Belgique. 14 783 […]

Politique

Et ce qui devrait arriver arriva : SEM. Arnaud Guillois est là !

Publié le 27 septembre 2022

Vous souvenez-vous,  à La Une de La Gazette de la Grande Ile du 23 juillet 2022 disponible ici  http://www.lagazette-dgi.com/?p=78941, on […]

Gazetin'ny Nosy

Inty sy Nday

Publié le 28 septembre 2022

Efa zatra miaina zavatra tsy lojika isika malagasy Tena mahavariana ny mandinika sy mieritreritra ny fomba fiheveran’ny sokajin’olona sasany eto […]

Edito

Aux  dernières  nouvelles, on semble prospecter des partenariats  du  côté  de l’île  sœur.  Pour la  réalisation  du projet de ligne […]

Lire la suite

VISITEURS

12354

Aux  dernières  nouvelles, on semble prospecter des partenariats  du  côté  de l’île  sœur.  Pour la  réalisation  du projet de ligne téléphérique à Antananarivo. Réduit à s’inspirer   des  réalisations effectuées  ailleurs, les hommes du Président  sont  en train de  jouer les pigeons voyageurs. Peu  communicatifs  sur la situation  en  temps  réel  des phases de l’installation  dans le  secteur  du  transport, ils préfèrent plutôt s’adresser à des étrangers.

Manie de la  discrétion  méfiante ou simplement  souci de mettre les détracteurs potentiels à l’écart,  nous  avons  appris  que l’un des chefs de file du projet  se  trouve   actuellement à l’île  de La Réunion. Toujours  est-il que l’ambitieux  projet  de  relier les quartiers de la Haute-Ville de la  capitale  avec des sites de la plaine retient l’attention  de l’opinion. Serait-ce parce  que Madagascar manque  réellement  d’hommes  qu’il  faut pour les travaux  qu’il  faut, qu’en haut lieu, on préfère aller  voir  ailleurs.

Déjà dès le début des opérations pourtant entourées  de toutes les  bonnes  et meilleures intentions le projet  de construction  d’une  nouvelle  ville dénommée  TANA-MASOANDRO  était mal parti et a fait l’objet  de  quiproquos  et  de multiples effervescences.  A cause des  collaborateurs  trop  zélés mais n’ayant  aucune  expérience  en la matière  comme  cette  commère  de la République qui  s’appelle RINAH Rakotomanga,  ce  qui  était à l’origine un vrai pari présidentiel,  a  failli  devenir  une pomme  de la  discorde. Pour n’avoir pas donné de l’importance  aux moindres des préalables  qui  consistaient à se livrer  à  des approches  sociologiques  sur le  terrain et  en sous-estimant la  valeur  que nos compatriotes  attachaient, ne serait-ce  qu’à la  plus petite parcelle  de  son  terrain  familial, les personnes  chargées  de la  délicate mission  de  réaliser les travaux  se  sont  retrouvées  devant  des émeutes périodiques  animées par  des politiciens  décidés à  troubler  le  climat politique d’un  régime  qui  s’installe.

Harcelés de tous les côtés par des agitateurs à la  solde  d’une  cause  inavouée, les responsables  publics  décident  de  changer de site pour  éviter  de compliquer un  climat politique déjà tendu par les frustrations post-électorales  des perdants. Mais là  encore, les techniciens promoteurs  chargés de trouver un site  idéal,  commettent les mêmes  erreurs  qu’ Ambohitrimanjaka.  Non  seulement  le  voisinage d’Imeritsiatosika présentait  des  voisinages  réticents à l’installation  du  projet, mais  aussi  des  difficultés géologiques incompatibles à des constructions  d’immeubles  de dimensions imposantes  et importantes.

A tout  cela viendront  s’ajouter  des  prétentions  foncières et toujours les ambitions des occupants parfois  sans  droit ni  titre. Toujours  est-il  qu’il y a une  réalité  qui  reste  et  demeure : le  Timonier désireux  qu’il  est de  réaliser un projet  grandiose  s’est  toujours  trompé  de  collaborateurs. AU LIEU DE SE CONFIER A DES COMPETENCES EPROUVEES EN LA MATIERE? Le Chef de l’Etat  va  toujours  d’un  obstacle à un autre. Alors que les  enjeux  financiers et politiciens  de son  désir  est  d’une  grande importance. Pourquoi  n’a-t-il pas  songer à consulter des professionnels  en  la matière  comme un certain  Radilofe, expert  reconnu  sur le plan international?  Il n’aurait pas  dû  écouter le  chant des  sirènes et des courtisanes  qui  ne l’entourent  que pour « autre chose »…

Aux  dernières  nouvelles, on semble prospecter des partenariats  du  côté  de l’île  sœur. Serait-ce parce  que Madagascar manque  réellement  d’hommes  qu’il  faut pour les travaux  qu’il  faut ?

Noël Razafilahy

Archives

  • septembre 2022 (648)
  • août 2022 (712)
  • juillet 2022 (707)
  • juin 2022 (690)
  • mai 2022 (598)
  • avril 2022 (409)
  • mars 2022 (596)
  • février 2022 (548)
  • janvier 2022 (552)
  • 2021 (540)
  • 2020 (521)
  • 2019 (503)
  • 2018 (499)