La Gazette de la grande ile

Edito : Situation de crise, Madagascar plus fragile que jamais !

Publié le 12 septembre 2018

Edito : Situation de crise, Madagascar plus fragile que jamais !

Madagascar est en pleine impasse dans le domaine de la politique et le comportement des politiciens n’arrangent en rien la situation. Notons que certains candidats se sont portés candidat à l’élection présidentielle de 2018 rien que pour saboter la tenue des élections. La date prévue pour l’élection présidentielle de 2018 approche à grand pas, mais quelques candidats ne semblent pas approuver la date prévue et semblent vouloir réclamer un report. Leur candidature n’était qu’un prétexte pour contrecarrer la tenue des élections qui est vue par un grand nombre de personnes comme l’unique solution face à la crise. Vu le contexte actuel, la sortie de crise n’est pas aisée étant donné que la volonté des acteurs politiques ne semblent pas converger dans le même sens. Doit-on attendre une refondation nationale qui ne se fera pas toute seule ? En effet, ceux qui prônent la refondation ne sont pas des moindres, mais les actions pour aller dans ce sens s’avèrent minime pour ne pas dire insignifiante. Attendre une refondation avec la situation politique actuelle revient à attendre la pluie en pleine période de sècheresse. La Grande Ile est de plus en plus fragile dans tous les termes avec les politiciens qui font des siennes et la corruption qui est dans tous ces états. Il faut dire que le mode de gouvernance qui prévaut dans le pays laisse à désirer. On vit dans un pays où le laisser aller règne en maître. L’insécurité sévit de partout, à l’exemple des cas de kidnapping à répétition qui font jaser les Indopakistanais qui se trouvent être des proies de choix pour les ravisseurs. Dans les communes éloignées, les dahalo font régner leur loi mettant les villageois dans le désarroi. La fragilité du pays est telle qu’on se demande si la population malgache possède encore un peu de jugeote pour choisir le bon candidat qui pourra les mener vers le changement tant attendu ou se feront-ils encore entuber par les candidats qui achètent leur vote en leur offrant des tee-shirts par ci et par là ? Il faut dire que la population malgache est plongée dans un état de pauvreté extrême que ceux qui leur offrent des cadeaux paraissent à leurs yeux pour des seins même si ce sont des offrandes empoisonnées.

Jean Riana

 

Lire aussi