La Gazette de la grande ile

Projet de Loi de Finances 2019 : Une dépréciation de la monnaie locale serait attendue

Publié le 12 septembre 2018

D’après la Lettre de cadrage du projet de Loi de Finances 2019, une dépréciation de la monnaie locale serait attendue. En effet, malgré une légère hausse attendue au niveau des réserves officielles brutes passant de 4.0 mois à 4.1 mois d’importations de biens et services entre 2018 et 2019, la bonne dynamique de l’économie américaine, le creusement continu de la balance commerciale et la faiblesse du poids du reste des aides budgétaires baisseraient les cotes de l’ariary de -2.7% en 2018 et de -3.9% en 2019. Ainsi, en fin de périodes 2018 et 2019, un Dollar USD s’échangerait respectivement 3 316 ariary et 3 444 ariary et le DTS à 4 840 ariary et 5 052 ariary. Un élan de redressement économique est observé depuis 2016 mais cette croissance reste fragile par rapport aux risques de chocs dus aux aléas climatiques et aux tensions politiques internes. Ce redressement devrait donc se poursuivre en 2019 avec un taux de croissance escompté à 5,4%, peut-on lire dans la Lettre de cadrage du projet de Loi de Finances pour 2019. Parmi les causes de cette dépréciation de l’ariary figure incontestablement une importante importation pétrolière. C’est ce qui a d’ailleurs provoqué la hausse des prix à la pompe des carburants depuis le début de l’année. La  haute saison touristique constitue également un facteur d’augmentation des recettes en devises. Une dévaluation qui risque de faire monter les prix, à moins que la Banque centrale n’intervienne pour arrêter cette dégringolade de l’ariary.

                  Nandrianina

Lire aussi