La Gazette de la grande ile

A la veille des élections : Des candidats se font éclipsés

Publié le 14 septembre 2018

Avec le temps qui court, la date du 7 novembre pour le premier tour de la présidentielle tend à se confirmer. Des candidats ont déjà commencé leur pré-campagne depuis des semaines. Un cas qui concerne surtout ceux qui sont pré-sentis comme étant les favoris dans cette course. Chacun cherche par tous les moyens à se faire connaître par les électeurs. Que ce soit dans les médias, dans les journaux ou sur Internet, c’est une véritable guerre de communication qui est déjà enclenchée. Mais dans cette réalité, on ne peut s’empêcher de faire un constat. Il semble que ce soit toujours les mêmes têtes qui se mettent sur le devant de la scène. Sur les 36 candidats retenus par la Haute Cour Constitutionnelle, une bonne partie s’avèrent être tout simplement éclipsée par les autres. Certes, l’heure des propagandes n’est pas encore arrivée, pourtant à en voir à la situation de certains candidats par rapport aux autres, on ne peut s’empêcher de faire des préjugés. Pour une bonne partie de l’opinion publique, c’est comme si les élections sont déjà perdues d’avance pour ces candidats. En effet, les élections est aussi dans une certaine mesure une question de communication. Et avec des candidats quasiment en surnombre, la concurrence est rude, la chance de réussite pour les impopulaires s’avère être mince. Une fois de plus, on s’interroge si la candidature de ces candidats n’est que perte de temps, mais aussi et surtout d’argent.

Manou R.

Lire aussi