La Gazette de la grande ile

Route Tsarasaotra-Ivato : Pur et simple gaspillage de Rajaonarimampianina

Publié le 12 novembre 2018

La réception de la  nouvelle route reliant Tsarasaotra à Ivato a eu lieu le 1er novembre dernier. Ainsi, elle est désormais ouverte au public. Certes, cette nouvelle infrastructure est d’une importance capitale pour les Tananariviens et les habitants de la périphérie, notamment d’Ivato, en ce sens qu’elle allègera les embouteillages monstres à l’entrée dans la capitale. Pourtant, le coût de sa construction dépasse largement le maximum, ce qui est du pur et simple  gaspillage. Ainsi, 184 milliards d’ariary ont été dépensés pour une route mesurant 10,93km en moyenne. Ce qui fait 16,72 milliards d’ariary par kilomètre. Jusqu’à maintenant, aucune explication satisfaisante de la part de l’Etat sur les détails quant à l’utilisation d’une telle somme d’argent n’a été donnée. Celle-ci a été empruntée à la banque Import-export de Chine et cette si lourde dette devrait être remboursée par l’Etat malgache pendant des décennies. Or, la qualité de cette route la plus coûteuse de la Grande Ile n’est aucunement différente de celle des autres déjà construites au cours de l’ère Rajaonarimampianina, telle que la route de la Francophonie à Andohatapenaka. Les travaux de construction de ladite route  auraient du être achevés en 2016 pour accueillir le sommet de la Francophonie, mais ont été suspendus pendant des dizaines de mois pour des raisons inconnues. Une question de suspicion de détournement de fonds pourrait bien se poser face à une telle situation.

D.M

Lire aussi