La Gazette de la grande ile

Edito : Reconversion de Roland Ratsiraka

Publié le 07 décembre 2018

Quand le motard danseur qu’est Roland Ratsiraka avait été ministre des travaux publics,  la route d’Ambatoroka avait été “refaite”, causant à l’époque des embouteillages monstres, une route coupée  et l’énervement “injustifié” des usagers. Injustifié, car la raison de tous les désagréments de l’époque a été  réhabilitation de la route. Elle a été refaite avec du béton, des canaux pour les eaux usées et logiquement la fin des problèmes pour les usagers, ceux qui vont vers Andohan’i Mandroseza ou Ambohipo etc. La réalité a frappé de plein fouet les usagers quand les premières  grosses pluies sont arrivées.

Plusieurs quartiers de la capitale sont  à éviter dont la route d’Ambohipo qui passe par Ambatoroka.  Aujourd’hui, Roland Ratsiraka a annoncé son soutien à Rajoelina. Toutefois, il va prendre du recul par rapport à la vie politique. Sa reconversion se fera dans on ne sait quelle activité, à moto peut-être, dans la mesure où en danseur, il ne remplira pas les stades à moins de distribuer de l’argent. Dans tous les cas, il disparaît lentement, mais sûrement de l’échiquier politique. Roland Ratsiraka n’a pas particulièrement brillé dans les départements ministériels où il est passé et surtout pas au ministère des travaux publics.

C’est certainement une des raisons pour lesquelles son programme était invisible, n’a impressionné personne et n’a pas intéressé grand monde. Si du monde il y a eu, ce n’était pas à cause de Roland Ratsiraka, mais parce qu’il a offert un spectacle gratuit de chanteuse à la mode… Lui, il était juste un piètre danseur qui a laissé sa moto pour  se trémousser  sur scène. Sa reconversion ne sera pas dans le show-biz, car il fera un flop !

D.R.

 

Lire aussi