La Gazette de la grande ile

Présidence : Etrange importation de … papier toilette !

Publié le 07 décembre 2018

La Chine fabrique-t-elle des papiers hygiéniques si  spéciaux répondant aux exigences de la Présidence pour qu’on en importe tout un conteneur ? C’est la question qui vient toute de suite à l’esprit en lisant les spécifications techniques indiquées dans la lettre de réclamation adressée à la compagnie CMA CGM par la Présidence.

La lettre est datée du 14 juin 2017, c’est- à -dire du temps de Hery Rajaonarimampianina ou de son épouse, Voahangy, c’est selon. Outre le papier cul, la cargaison contient des tables et des hot pots en plastique etc. Des choses plutôt futiles pour une institution importante que la présidence. Aussi le second réflexe est-il  de dire qu’il s’agit d’une fausse déclaration et que le conteneur renfermerait autre chose. La conviction est d’autant plus fondée que le signataire de la lettre n’est autre que Mbola Rajaonah, le « conseillé » spécial du Président. Propriétaire de la société de transit Tafaray, M. Rajaonah est réputé comme un spécialiste du trafic douanier. Il fait d’ailleurs l’objet d’une enquête de la part du Bianco.

En fait, la lettre de Mbola Rajaonah conteste la propriété de la cargaison et s’engage à ne pas poursuivre CMA CGM pour « livraison illicite de cargaison ». Quand on sait cependant le sérieux de la compagnie maritime française, on doute fort que le conteneur atterrit par erreur non pas chez un quelconque opérateur mais bien plus à la Présidence de la République de Madagascar. Rien que l’adresse du destinataire aurait emmené CMA CGM à redoubler de vigilance. A fortiori, l’hypothèse de fausse déclaration persiste donc. D’autant plus que la lettre ne mentionne à aucun moment que Mbola Rajaonah va réexpédier le conteneur chez CMA CGM. Qu’aurait fait le « conseillé » spécial avec autant de papier cul ?

D.R.

 

Lire aussi