La Gazette de la grande ile

Adoption de la LFI 2019 : Le nouveau président aura-t-il le choix ?

Publié le 12 décembre 2018

Les parlementaires sont actuellement à pied d’œuvre pour adopter le projet de loi de finances destinée à régir les recettes et les dépenses publiques pour l’année 2019. Pourtant, nul n’ignore que les Malgaches sont actuellement en train d’élire leur nouveau président. Un nouveau président qui a son propre programme avec lequel il pense diriger le pays durant les cinq prochaines années. On se demande donc si le nouveau chef d’Etat aura réellement la liberté d’appliquer son programme, du moins pour l’année 2019, si la LFI pour l’année 2019 est adoptée avant son arrivée au pouvoir ? Le budget pour cette année sera-t-il en accord avec cette loi de finances ? En tout cas, le pays ne peut fonctionner tant que cette loi de finances n’est pas adoptée avant l’année d’exercice. De nombreuses questions comme les salaires des fonctionnaires et les recettes fiscales en dépendent. Dans de telle situation, le nouveau président sera certainement obligé de s’adapter à la prochaine LFI qui sera adoptée avec ou sans son accord. D’un autre côté, les candidats continuent de faire des promesses qu’on ne saura jamais la faisabilité en raison de toutes ces contraintes. Il est donc à craindre que les modifications que vont apporter le nouveau président à la prochaine loi de finances seront nombreuses si ce n’est pas en accord avec sa politique de développement.

M.R

Lire aussi