La Gazette de la grande ile

Affaire Hôtel de Ville : La version de Ratsirahonana…

Publié le 17 décembre 2018

Selon Marc Ravalomanana, Andry rajoelina et son conseiller Norbert Ratsirahoanana sont venus dans son bureau en visite de courtoisie, et c’était lors de cette rencontre qu’il leur a remis la somme de 5 milliards pour la reconstruction de l’hôtel de ville. C’était lors du débat de dimanche dernier. Réplique d’Andry Rajoelina : « Ne mentez pas ! Je n’ai été qu’une fois chez vous, la fois où vous m’avez demandé de venir pour me féliciter (ndlr : après la victoire d’Andry Rajoelina à la course à la mairie de la capitale). Je n’ai jamais été chez vous en compagnie de Norbert Ratsirahonana. Heureusement que ce dernier est encore en vie et pourra en témoigner… ». L’épisode fut particulièrement haché et avait toutes les allures d’une violente altercation, Andry Rajoelina interrompant à plusieurs reprises Marc Ravalomanana.

Samedi, Norbert Ratsirahonana fut l’invité de TV Viva et a pu s’exprimer sur le sujet. Selon lui, la rencontre entre d’un côté Marc Ravalomanana et de l’autre Andry Rajoelina et lui a bien eu lieu, vers octobre 2008, et dans les circonstances suivantes : il était dans le bureau de Marc Ravalomanana et celui-ci lui a déclaré qu’Andry Rajoelina ne voulait pas dialoguer avec lui. Lui, Norbert Ratsirahonana, a alors demandé à Marc Ravalomanana la permission d’appeler Andry Rajoelina et de solliciter sa venue dans le bureau. C’est ainsi, a-t-il dit, qu’Andry Rajoelina et lui se sont trouvés ensemble dans le bureau de Marc Ravalomanana. Mais, a-t-il ajouté, il n’a jamais été question de cette somme de 5 milliards, et si la remise avait eu lieu, Marc Ravalomanana n’aurait pas manqué de rameuter la presse. Voilà donc l’avis de Norbert Ratsirahonana qui, rappelons-le, a déjà annoncé publiquement son soutien à Andry Rajoelina dans l’actuel scrutin.

Si ce personnage roublard a admis l’existence de la rencontre niée par Andry Rajoelina, c’est peut-être car dans le courant de la semaine, dans des journaux et sur certaines chaînes TV, des coupures de presse sur la rencontre  tripartite ont été publiées. L’audience est située au 12 septembre 2008 par  ces extraits,  vers octobre selon Norbert Ratsirahonana. Ces mêmes coupures font état du versement de 5 milliards à la Commune Urbaine d’Antananarivo par le ministère de la Décentralisation. Est-ce l’enveloppe évoquée par Marc Ravalomanana ? Des investigations faites dans les archives administratives de cette époque devraient tirer la question au clair.

A.R

Lire aussi