La Gazette de la grande ile

Insécurité dans l’Androy : plus d’une centaine de zébus volés

Publié le 10 janvier 2019

Il ne se passe pas un jour sans que les médias ne parlent des attaques des dahalo surtout celles dans le Grand Sud de Madagascar, à savoir Ihorombe, Androy, Anosy, et Atsimo Andrefana qui en sont les plus concernés. Les habitants se plaignent de la recrudescence de l’insécurité centrée surtout sur le vol des zébus. Au mois de décembre dernier, selon le rapport de la gendarmerie nationale, plus d’une centaine de zébus ont été volés par les dahalo dans la région de l’Androy. Mais, grâce à la collaboration des fokonolona et les éléments de la gendarmerie, ces zébus volés ont été restitués à leurs propriétaires. A noter que dans cette région, plus d’une centaine d’éléments de la gendarmerie nationale, appuyés par des hélicoptères, assurent la lutte contre les dahalo. L’insécurité est un grand handicap au développement de la région Androy. Pour permettre à la population d’exploiter les potentiels économiques de la région, une nouvelle solution est adoptée afin d’améliorer la sécurité publique. En 2015, Madagascar enregistre un cheptel de 9 millions de zébus. Les zébus malgaches seraient menacés d’extinction d’ici cinq ans, si aucune mesure drastique n’est prise par les autorités notamment l’élaboration d’une politique nationale d’élevage des bovins.

                  Nandrianina

Lire aussi