La Gazette de la grande ile

Zones humides du lac Alaotra : Une écorégion indispensable

Publié le 04 février 2019

À Madagascar, la conservation de la faune, la sécurité alimentaire et la nutrition humaine sont étroitement liées, car de nombreuses personnes dépendent des aliments sauvages pour leur subsistance.

Le complexe des zones humides du lac Alaotra est une écorégion indispensable à la fois pour la sécurité alimentaire future de la population malgache et pour la conservation de sa faune endémique. Cette région est la plus grande zone de production de riz de Madagascar, fournissant des milliers de tonnes de riz et de poissons aux habitants de l’un des pays les plus touchés par l’insécurité alimentaire. Ce complexe des zones humides abrite également de nombreuses espèces menacées, notamment deux espèces de mammifères gravement menacées de disparition qui ne se trouvent que dans les zones humides du lac Alaotra. Les gestionnaires de l’environnement doivent comprendre comment les gens affectent leur environnement local et comment l’environnement, à son tour, affecte ces personnes, leurs moyens de subsistance et leurs motivations pour l’utilisation future des ressources naturelles. En l’absence d’une compréhension adéquate des interactions complexes entre les populations locales et leur environnement naturel, il sera impossible de prévenir, d’atténuer ou de s’adapter aux futurs changements qui pourraient être néfastes dans ce système socio écologique complex.

Lire aussi