La Gazette de la grande ile

Croix Rouge Malagasy : Le scandale continue

Publié le 01 mars 2019

Ce n’est pas la première fois que des détournements de fonds s’opèrent au sein de la Croix Rouge Malagasy (CRM). Chaque fois, ce sont des centaines de millions d’ariary, destinées aux gens en situation précaire, qui sont en jeu.

Cette fois-ci, la malversation touche la CRM Morondava. Le préjudice subi dans cette affaire s’élève à plus de 154 millions d’ariary. Dans le cadre de cette affaire, six personnes dont trois responsables, des fournisseurs et responsables de projet au parquet du Pôle anti-corruption (PAC) pour abus de fonction, détournement de fonds, faux en écriture de banque et de commerce, usage de faux et favoritisme dans le cadre d’attribution de marchés, au cours des années 2016 et 2017. Trois d’entre eux sont placés sous mandat de dépôt.

Les scandales au sein de la Croix Rouge Malagasy sont fréquents. Ce qui a conduit la Croix Rouge Norvégienne à saisir le Bianco, il y a quelques mois. Plusieurs anciens employés de l’organisme ont déjà été déferrés au PAC, placés sous mandat de dépôt et mis en liberté provisoire.

Annie N.

Lire aussi