La Gazette de la grande ile

Visite ministérielle à la Société Base Ressource Toliara : Eviter les risques d’affrontements

Publié le 18 mars 2019

Une délégation conduite par le Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques, Fidiniavo RAVOKATRA, composée de trois  membres de son Cabinet, des responsables régionaux des Mines à Atsimo Andrefana ainsi que de l’ancien Député de Madagascar, Siteny RANDRIANASOLONIAIKO, a effectué une descente dans les Districts de Toliara I et Toliara II, le vendredi 15 Mars 2019.
Cette mission a pour objectif de constater de visu les réalités sur le terrain en ce qui concerne les impacts socio-environnementaux de l’implantation de la société Base Ressource Toliara qui exploite l’ilménite dans les districts précédemment cités.
4 Communes du District de Toliara II, à savoir Tsianisiha, Ankilimalinike, Belalanda et Maromiandra, ainsi que la Commune Urbaine de Toliara dans le District de Toliara I sont principalement touchées par les travaux entrepris par la société Base Ressource Toliara.
A propos desdits impacts, les avis divergent et l’inquiétude des villageois concernant ce projet minier reposent sur 3 domaines; celui de la Santé, celui touchant le socio-culturel et bien évidemment l’environnement.
Lors de leurs prises de parole successives, les représentants de la population ont démontré que les effets radioactifs des produits pourraient nuire à la santé de tous et auraient également des impacts sur l’environnement, notamment sur la faune maritime et les ressources vivrières de la population qui vit principalement de l’élevage, de l’agriculture et de la pêche.
De son côté, les arguments de la communauté villageoise soutenant le projet se focalisent sur le volet économique, dont la création d’emplois, un avenir meilleur pour les jeunes ainsi que des revenus considérables versés dans la trésorerie de la Commune.
La délégation dirigée par le Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques a également traversé le carré minier de la société Base Toliara pour constater l’état initial des périmètres miniers prévus pour l’extension des routes pour le passage des poids-lourds transportant les futurs produits. Par ailleurs, une visite du site de la société Base Toliara à Ranobe par la délégation a eu lieu, elle s’est entretenue avec le dirigeant de la société. Lors de cette rencontre, le Directeur Général de Base Toliara a défendu sa position et a déclaré avoir respecté les cahiers de charge.
A la fin de la journée, le Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques a rencontré la communauté de pêcheurs Vezo à Andaboy. Les “zanadriake” de cette communauté refusent catégoriquement la pose de la jetée sur le lieu qui, selon eux, nuirait à leurs principales activités, c’est-à-dire la pêche et le tourisme local.
Lors de ses prises de parole dans chaque site visité, le Ministre des Mines et des Ressources stratégiques,  Fidiniavo RAVOKATRA a réitéré que « l’État prend ses responsabilités. Le Président de la République et le Gouvernement par le biais du Premier Ministre, ont dépêché une équipe pour écouter toutes les parties concernées”. Le Numéro Un du Département des Mines et des Ressources Stratégiques a toutefois rassuré que l’État central primera l’intérêt de la population.
Il convient de noter que le Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques ne prendra aucune décision mais établira un compte rendu adressé au Premier Ministre, Christian NTSAY et au Président de la République,  Andry RAJOELINA. Ces derniers trancheront par la suite.
En attendant cette décision, le Ministre des Mines et des Ressources stratégiques a lancé un appel au calme et au respect du fihavanana malagasy afin d’éviter les risques d’affrontements verbaux et physiques.
La mission de la délégation du Ministre Fidiniavo Ravokatra s’est achevée au port de Toliara, où fait escale actuellement la plateforme géotechnique marine de la société Base Toliara. Le Ministre Fidiniavo RAVOKATRA a ainsi annoncé la décision prise en conseil du Gouvernement du mercredi 6 mars dernier pour la suspension des activités de cette plateforme géotechnique et ce, jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure du Gouvernement ne signifie en aucun cas une prise de position de l’État mais a été prise par souci d’apaisement.

Lire aussi