La Gazette de la grande ile

Tsaratanàna : Qu’on libère le candidat Tetely !

Publié le 08 avril 2019

Tetely aura-t-il la possibilité de faire une propagande en bonne et due forme pour les élections légistatives ? Ses nombreux et les simples électeurs de Tsaratanàna l’espèrent pour pouvoir le juger. Au propre comme au figuré. Un mois après son incarcération, ce candidat indépendant dans le district de Tsaratanàna aura, en effet, un autre mois pour se libérer de son inculpation de l’assassinat du candidat proche d’Andry Rajoelina le dimanche 10 mars dernier.

Tetely comme ses deux autres concurrentes rallient ce jour Tsaratanàna pour y déposer leur dossier de candidature respectif. En cours de route, dans le village de Bekapaiky plus précisément, Tetely décide de s’y coucher. Les deux autres ont décidé de continuer le chemin, l’un à moto et l’autre à pied avec un accompagnateur.

D’après le témoignage de ce dernier, des hommes armés les ont attaqués, lui et le candidat du Mapar. L’accompagnateur dit avoir pu s’enfuir dans les rizières et le candidat kidnappé qu’on retrouvera assassiné 3 jours après.

Dès le lendemain de l’attaque, des rumeurs circulent à Tsaratanàna impliquant les autres candidats. Spontanément, Tetely  se présente au poste de Gendarmerie pour voir ce qu’il en est. Il rentre libre mais dès l’après-midi, il est convoqué avec 3 autres candidats. Depuis, il est incarcéré puis placé en détention provisoire à Majunga, les 3 autres candidats ont été libérés.

Il est le seul candidat à subir cette mesure car le témoignage d’une des 8 personnes arrêtées à Tsaratanàana l’a accusé. Cette personne n’est autre que celle arrêtée dans la forêt par des éléments des forces de l’ordre. Lors de l’enquête, il parle d’un certain Tantely et décrit l’accusé comme une personne de petite taille. Or le nom de l’accusé est Tantely et il est de grande taille. C’est sur ce seul témoignage que les gendarmes l’on retenu alors que lors de la confrontation, l’accusateur n’a pas du tout reconnu Tetely. Pire, il a avoué que ce sont ceux qui l’ont arrêté qui lui ont forcé à citer le nom. Ces éléments sont-ils de mèche avec les kidnappeurs et le commanditaire ?

Le groupe de personnes qui dit représenter les représentants des communes de Tsaratanàna, parle, en effet, d’un député sortant déjà lié au kidnapping de 4 employés de la Kraoma. Ces victimes ont rapporté publiquement l’implication de ce député. Après s’être disparu durant plusieurs jours, ce dernier s’est fait finalement arrêté et placé aussi en mandat de dépôt à Majunga. Les deux inculpés n’ont aucun lien, indique-t-on. Aussi au vu des aveux de l’accusateur et de l’implication du député sortant, demande-t-on la libération de Tetely. Le verdict des législatives, sera son plus bel jugement, estiment ses fans.

Sa

Lire aussi