La Gazette de la grande ile

Ministère de la jeunesse et des sports : Le repaire des faux diplômés !

Publié le 10 avril 2019

L’un des premiers Couac du Président de la République, Andry Nirina Rajoelina fut de nommer un ministre qui a déjà été condamné pour usage de faux diplôme. Un fait qui montre que la désignation des hauts responsables de l’Etat est une affaire de copinage et non en vue d’un réel développement du pays. Andry Rajoelina a été en connaissance de cause en mettant Tinoka Roberto à la place de Ministre de la Jeunesse et des Sports et non d’une erreur de jeunesse comme le cas où il a passé le pouvoir à un incapable comme Hery Rajaonarimampianina conduisant le pays à sa perte. Tinoka Roberto, un individu renommé dans l’usage de faux diplôme est à la tête du Ministère de la Jeunesse et des Sports, mais mis à part cela, il y a encore la présence de Rosa Rakotozafy, la Directrice générale des sports qui s’est vue décernée d’une attestation qui n’a aucune valeur académique ayant pour référence le chrono et les médailles, ce qui lui a valu la délivrance de diplôme de Master, selon le comité olympique malgache (COM). Un diplôme de Master signé par Siteny Randrianasoloniaiko, le président du COM comme si l’attribution de diplôme était tout aussi simple sans passer par des formations prérequises. Une décision qui néglige l’importance des formations académiques et les efforts des plus méritants. Les affirmations de ce genre ne font que confirmer le fait que seuls ceux qui ont des moyens et des relations arrivent à se frayer des chemins. A Madagascar, les postes ministériels sont décernés à des personnes non méritants en raison de corruption de haut niveau qui y prévaut. Le cas du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui constitue un repaire de faux diplômés en est l’exemple. Il semblerait bien que Madagascar n’est pas encore prêt à suivre les normes puisqu’il est habitué aux mauvaises habitudes.

JER

Lire aussi