La Gazette de la grande ile

Coopération Sud-Sud : L’émergence en marche

Publié le 15 avril 2019

Depuis son accession au pouvoir, le Président Andry Rajoelina s’est rendu sur le continent africain (Kenya et Sénégal) et dans l’Océan Indien (Ile Maurice). Il a été l’invité d’honneur à la fête de l’Indépendance de l’Ile Maurice et à l’investiture du Président de la République du Sénégal. Pour rappel, l’Ile Maurice est un pays dit « émergent » et le Sénégal est un pays dit « au seuil de l’émergence ». Madagascar peut et doit s’inspirer de ces modèles sans chercher à les dupliquer à l’identique. L’intérêt de ces déplacements est double pour le Président de la République malgache. D’une part, ils montrent qu’Andry Rajoelina est reconnu comme Président démocratiquement élu. D’autre part, ces voyages favorisent la coopération Sud-Sud. Après avoir été trop longtemps écrasée et pillée par la France qui ne privilégiait que ses propres intérêts, Madagascar doit s’ouvrir à d’autres partenaires qui peuvent sans difficultés absorber les exportations malgaches. Sans tourner le dos à la France, à l’Allemagne et aux Etats-Unis, la Grande Ile doit privilégier ses relations avec les nations les plus dynamiques de l’hémisphère sud. Madagascar et les nations africaines émergentes et au seuil de l’émergence peuvent se comprendre puisqu’elles partagent une double volonté de s’affranchir d’un lourd héritage colonial et de se développer plus vite. Pour échanger, les Mauriciens et Malgaches n’ont pas besoin de l’accord condescendant et paternaliste de l’Angleterre et de la France qui ont respectivement colonisé l’Ile Maurice et Madagascar. De toute façon, les pays occidentaux n’ont pas le monopole de la réussite socioéconomique et ils n’ont plus les moyens de leurs ambitions. Le tandem gagnant Rajoelina/ Andriantsitohaina a choisi la bonne stratégie pour permettre à la Grande Ile d’émerger sur la scène internationale. Sachant que l’heure est au pragmatisme, Madagascar doit accroître ses échanges commerciaux avec le Rwanda, le Botswana, l’Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie et bien d’autres pays émergents du continent africain.

Phil de Fer

Lire aussi