La Gazette de la grande ile

5ème arrondissement : Une vingtaine de chefs fokontany abrogés !

Publié le 15 avril 2019

La date des élections législatives approchent à grand pas et les candidats s’activent en vue de cela. Les actives caritatives en tout genre se multiplient pour se faire bien voir au sein de la société. Certains s’apprêtent même à des actions peu conventionnelles pour leur rang social comme celui de récurer les canaux d’évacuation, tirer des pousse-pousse, visiter les bas quartiers qui sont dans la plupart des cas abandonnés à leur sort… Dans le but de s’assurer une victoire, certains candidats en arrivent même à changer les donnes à son avantage. C’est le cas dans la localité du 5ème arrondissement où les chefs fokontany sont abrogés sans avoir commis de faute ou quelque chose du genre. Cela fait maintenant quelques jours que les abrogations s’enchaînent dans ledit arrondissement, affirme un des chefs fokontany abrogés. Il semblerait que les abrogations se sont effectués par vague, dont 10 lors de la première vague, 14 lors du second et l’action continue encore.  Jusqu’à présent plus de 28 chefs fokontany ont été abrogés et le motif avancé est soit disant d’apporter des améliorations au niveau de la direction, mais il est clair que c’est une tactique politique en vue des élections législatives qui approchent, stipulent les chefs fokontany victimes des circonstances. En effet, il ne reste plus qu’un mois et quelque avant la tenue des élections législatives et certains s’assurent à ce que tout soit à leur avantage. Les chefs fokontany victimes lancent un appel à considération car  il est inacceptable de changer les donnes pour avantager qui que ce soit. A Madagascar, les pratiques de ce genre sont très fréquentes en vue des modifications des résultats électoraux et ce n’est pas pour demain que cela va changer avec des dirigeants qui sont incapables de faire le bon exemple.

Je R

Lire aussi