La Gazette de la grande ile

Lalatiana Rakotondrazafy : Boomerang…et boum !

Publié le 15 avril 2019

Ayant été virulente dans ses critiques relatives au déplacement de l’ancien président,  ayant également été virulente dans ses critiques concernant le rôle ou l’influence qu’aurait eu à l’époque Madame Rajaona en étant de presque tous les déplacements du président de la transition de l’époque,  l’actuelle ministre de la communication apprend l’effet boomerang ! Exactement comme elle critiquait sans ménagement Madame Rajaona avec des sous entendus lourds de sens mais qui étaient au ras des pâquerettes très souvent,  l’actuelle ministre en fait les frais aujourd’hui dans les salons ou sur les réseaux sociaux quant à sa présence pesante de tous les déplacements du chef d’Etat…Mais quand ce sont les autres c’est critiquable, quand c’est elle tout est justifié !

Au delà de sa présence,  voilà donc l’explication…le Président est l’hôte de marque et tout est pris en charge par les pays hôtes.  Et si on jouait la carte de la transparence ? Tout est pris en charge pour le Président et sa cour ou pour le Président et toute la délégation qui l’accompagne? Il serait bon que les citoyens puissent voir cela sur le site de la Présidence, que les pays hôtes aussi sachent que on joue la transparence et que les citoyens sont au courant que les déplacements sont pris en charge exclusivement par les pays hôtes et qu’ils l’appauvrissent pas encore plus Madagascar ? Il serait bon que l’on découvre toutes ces personnes qui accompagnent le Président dans tous ces déplacements et que eux aussi sont pris en charge entièrement par les pays hôtes et non aux frais des contribuables? Une déclaration de la ministre ne convainc personne, elle nous a appris lors de son émission radiophonique à balancer le buzz et trouver parfois des preuves tangibles de ce qu’elle avance…A son tour aujourd’hui d’apporter les preuves tangibles et irréfutables et de manière transparente visibles par tous de ce que ces déplacements- pas que le Président mais de toute la délégation qui l’accompagne car c’était cela que l’on reprochait aux anciens dirigeants- ne grèvent pas le budget étatique ; à son tour aussi d’expliquer l’importance de sa présence tout comme l’importance de la présence d’autres personnes toutes choses égales par ailleurs!

Et nous reprendrons la fameuse…”avant de parler, réfléchis !” parce que communiquer ce n’est pas être un moulin à paroles ni jeter en pâtures les gens…surtout quand quelques années après on reproduit exactement ce que l’on se permettait de critiquer auparavant!

D.R.

Lire aussi