La Gazette de la grande ile

Concours de l’excellence au sein du ministère de la Justice : La question de corruption est expressément écartée !

Publié le 19 avril 2019

Le ministère de la Justice va procéder à une évaluation de son personnel. Un concours intitulé « concours de l’excellence » sera alors organisé au sein des juridictions de même ordre et de même niveau par ce même ministère ainsi que par le comité pour la sauvegarde de l’intégrité (CSI) appuyés par les Nations Unies. Les chefs de juridictions seront alors évalués dans leur capacité de contrôler leurs juridictions respectives, cela pour améliorer la performance des juridictions sur tout le territoire national. Une idée qui pourrait être accueillie positivement par les personnels de ce département ministériel, mais pourquoi la question de corruption a été écartée dans le cadre de ce concours de l’excellence ? Un sujet aussi brûlant qui contribue considérablement à la rouille de notre système judiciaire. Les organisateurs de ce soi-disant concours avait sûrement étudié comment encourager le personnel du ministère de la Justice à y participer. Ainsi, six tribunaux de première instance, six Cour d’Appel de chaque chef-lieu de province, six tribunaux administratifs et six tribunaux financiers sont concernés par ce concours à l’initiative du CSI.

Mampionona D

Lire aussi