La Gazette de la grande ile

Bailleurs de fonds : Quid des aides liées ?

Publié le 07 mai 2019

Ce n’est pas la peine de crier de joie quand on entend que notre pays a reçu des dons et des prêts venant des bailleurs de fonds internationaux. Même si ces institutions ont été créées pour venir en aide aux Etats en difficulté, retenons bien que rien n’est offert gratuitement dans la vie, et encore moins l’argent. Chaque prêt suppose un remboursement, qu’importe la nature de celui-ci. Et même si le remboursement peut s’étaler pendant plusieurs années, notre pays sera obligé d’inscrire cela dans son budget, ce qui ne fait qu’augmenter les dépenses de l’Etat. Le plus étonnant, c’est que le Président de la République actuel semblait avoir dit aux Malgaches qu’il mettrait en place un régime « d’autofinancement » dans notre pays. Mais les promesses en l’air n’ont jamais eu une valeur juridique, nous ne pouvons rien face aux différentes manipulations que notre Gouvernement nous fait subir. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle les candidats ne promettent jamais que pendant les campagnes électorales, car c’est généralement au cours de cette période que le peuple est facilement influencé par les paroles. En effet, il sera plus difficile de convaincre les citoyens une fois arrivés au pouvoir, car ceci est plutôt une période où ces dernièrs veulent voir plus d’actions que de théories. Navré que les gouvernants ont toujours été doués pour décevoir les individus et agir dans une optique complètement différente de ce qu’il a prévu avant son élection. Mais bon, après tout, c’est nous mêmes qui avions élu toutes ces personnes que nous voulions nous représenter, alors on ferait peut-être mieux de tolérer sa manière de réaliser ses promesses et sa politique générale.

Hariantsa R.

Lire aussi