La Gazette de la grande ile

Baobabs plantés à Dubaï : De l’Australie et non de Madagascar

Publié le 13 mai 2019

Sur les réseaux sociaux et même véhiculé par des médias locaux, le transfert et la plantation de baobabs à Dubaï a déclenché une sévère fureur des citoyens malgaches. Cela a été, en effet, dû à une publication émanant de Gulf News qui avançait que les arbres en question appartenaient à l’espèce Adansonia grandidieri, la plus grande des six espèces de baobabs endémiques de Madagascar. Les commentaires enflammaient alors sur la toile, accusant l’initiative de vol.

Face à la polémique, Baobab Tree Export Cycad International, une société australienne n’a pas attendu longtemps pour apporter des explications sur le sujet. La société alors d’avancer avoir exporté les arbres à Dubaï d’Australie en 2018. « Il ne s’agit pas d’Adansonia grandidieri, qui est inscrite à l’Annexe 2 de la CITES, cette espèce étant en danger d’extinction dans son habitat à Madagascar », souligne la société. Avant de continuer qu’il s’agit d’Adansonia gregorii, originaires d’Australie et pas menacés.

Recueillis par A.N.

Lire aussi