La Gazette de la grande ile

Désemparés : Les Malgaches se tournent vers Dieu !

Publié le 14 mai 2019

Le train de vie de la population malgache dégringole de plus en plus au fil du temps qu’une grande majorité d’entre eux se tourne vers Dieu espérant un réconfort spirituel ou bien un miracle. Depuis l’accession à l’indépendance jusqu’à nos jours, la Grande Ile n’a connu aucune évolution majeure sur le plan économique. On peut même dire que le pays n’a fait que régresser à travers le temps. Les dettes envers les étrangers se sont accrues que ce soit sur le plan financier ou moral, ce qui fait que la situation économique du pays est de plus en plus affaiblie. Madagascar a du mal  à se remettre sur les rails en raison de la mauvaise gouvernance qui prévaut dans le pays. Il faut dire que les dirigeants ayant succédé au pouvoir ne savent pas tirer des leçons des erreurs de leurs prédécesseurs et se perpétuent à refaire les mêmes erreurs qu’à la longue la Grande Ile s’est engouffrée dans une situation de pauvreté totale dont il lui est difficile d’en sortir. Ne trouvant plus d’échappatoire face à la situation de pauvreté qui ne fait que s’accentuer, un grand nombre de la population se tourne vers Dieu espérant au moins gagner le paradis puisque la vie sur terre est un combat au quotidien surtout dans un pays où règne la misère  comme le cas de Madagascar. Dans toutes les régions, à chaque coin de rue, que ce soit dans de véritables lieux de culte ou dans des bâtiments improvisés, les églises chrétiennes dites « évangéliques » s’implantent et prospèrent surtout dans les pays africains. Madagascar n’en demeure pas moins une exception. D’autant plus qu’avec la difficulté de vie actuelle, les Malgaches n’ont plus qu’à espérer à un miracle. La raison pour laquelle la religion occupe une place importante à Madagascar, elle est même utilisée comme atout par les politiciens plus fourbes les uns que les autres afin d’arriver à tromper facilement le peuple désemparé par leur quotidien médiocre. Certains pasteurs qui veulent grimper dans le milieu politique en arrivent même à affirmer qu’ils ont été choisis par Dieu lui-même pour sauver le pays de son état de médiocrité, comme ce fut le cas du pasteur Mailhol, le leader de l’église Apokalipsy qui s’est s’ailleurs porté candidat à l’élection présidentielle de 2018. Malheureusement pour lui, le peuple n’est pas si désespéré que ça pour croire à ses balivernes à deux balles.

Jean Riana

Lire aussi