La Gazette de la grande ile

KOLO ANAKA : DE LA FATIGUE A LA DEPRESSION  (5ème partie)

Publié le 15 mai 2019

15–  Dr Raharison, la fatigue n’est quand même pas juste un problème lié à l’alimentation ?

 Vous avez raison, les aliments font office de carburant pour notre organisme, mais ce n’est pas pour autant qu’on peut comparer notre corps à un moteur. La moindre « résistance » est l’élément majeur qui nous diffère d’une machine. D’ailleurs, le mot obsolescence caractérise davantage l’être humain que nous sommes, même si nous l’utilisons de plus en plus pour qualifier les matériels et machines qui nous servent au quotidien. Et quand on est plongé dans nos multiples activités et nos passions, trop souvent, nous oublions que nous avons une limite qu’on ne pourra dépasser, et qui se résume en deux mots : Notre Santé !…  Et pratiquement chaque individu possède un «Capital Santé », un stock qui lui est propre et qui va diminuer plus ou moins progressivement et en un temps variable en fonction de chacun et de ses propres usages. Pas mal de facteurs comme la génétique, l’environnement, l’éducation, le mode de vie interviennent dans la balance et vont influencer favorablement ou pas sur nos réserves. Ce qui nous alerte une fois cette limite atteinte, c’est la fatigue. Il faut comparer la vie, non pas à une course de vitesse, mais à une randonnée et même un trek avec franchissements d’obstacles. L’objectif pour chacun est d’aller le plus loin, le plus longtemps et de manière la plus confortable possible. Et un point essentiel que je souhaite faire passer, la vie n’est pas juste une épreuve sportive durant laquelle on va pouvoir gérer sa fatigue et avancer à un rythme qu’on a prévu ou préparé. Non car dans la vie, on ne gère pas la fatigue, on l’accepte et on prend les mesures adéquates.

C’est valable pour l’étudiant chez qui l’attention et la concentration diminuent à cause d’une surcharge de travail. S’obstiner revient à perdre son temps, à se décourager, à ne plus rien assimiler. Comme nous savons tous que la principale cause d’un accident de la route est la fatigue non assumée par le conducteur. Aucune prise de risque n’est tolérée dès lors qu’il s’agit de vies humaines. Ainsi, face à la fatigue, une pause régulière s’impose.

16– Y a-t-il une relation entre l’accumulation de fatigue et le sommeil?

 La fatigue nécessite un repos. Alors que la somnolence nous signale un besoin de sommeil. Effectivement, beaucoup de gens confondent ces deux choses somme toutes importantes pour notre organisme mais dont les rôles sont bien différents. Car si la fatigue doit nous imposer l’arrêt d’une activité, ce n’est pas forcément pour nous endormir. Au contraire, nous verrons plus tard que chez un grand nombre de personnes, l’épuisement ou la fatigue trop importante est plutôt source d’insomnie.

Concernant la fatigue, elle est avant tout liée à notre fonctionnement physique. Notre corps après un effort plus ou moins important, réclame un arrêt de toute activité. Vous avez participé à un tournoi de tennis, vous faites les magasins depuis neuf heures du matin ou voilà quatre heures que vous êtes assis à votre bureau : toutes ces circonstances font que vous êtes fatigué.  Donc logiquement, c’est de répit, de pause ou de changement d’activité dont vous avez besoin. Voilà pourquoi, le fait d’être assis longtemps peut entraîner une fatigue mais dont la manifestation est très localisée : par exemple un mal de dos. Et un changement de position ou de place va peut-être suffire pour vous soulager. Comme des douleurs aux mollets ou une sensation de lourdeur ou encore une faiblesse généralisée va signaler une fatigue suite à une longue marche. Et en choisissant de s’asseoir à une terrasse ou juste de s’allonger dans l’herbe va vous faire beaucoup de bien. Et tout cela pour vous dire également que la notion de fatigue est aussi très personnelle.

Par contre, si ces mêmes activités se passent par exemple en début d’après-midi, c’est tout à fait possible qu’à la fin de l’activité, en prenant place dans un fauteuil, vous ressentiez une baisse de la vigilance et que vous puissiez vous laisser aller et même faire une petite sieste. Mais là aussi je tiens à signaler qu’il y a une différence entre faire une sieste et dormir. Et ce sera l’objet de notre prochain article…

    Recueillis par Tatiana (à suivre)

Lire aussi