La Gazette de la grande ile

CUA : Oubliée par son maire ?

Publié le 16 mai 2019

La confusion entre les affaires de la CUA (Commune urbaine d’Antananarivo) et les affaires du parti politique d’appartenance de son maire tendent de plus en plus à se confirmer. En effet, comme ce fut déjà le cas lors des élections présidentielles de 2018, Lalao Ravalomanana semble encore une fois oublier ses fonctions de premier magistrat de la ville au profit de son parti politique, le parti TIM (Tiako i Madagasikara). Ce parti politique soutient des candidats lors des prochaines législatives. Des candidats qui sont fortement soutenus par l’ex-chef d’Etat Ravalomanana qui n’est autre que le mari de la maire d’Antananarivo. Mais en même temps, les ordures commencent également à s’entasser dans de nombreux quartiers de la ville. Comme si la commune et le SAMVA en charge du ramassage de ces ordures ont tout d’un coup été occupés à autres choses pour oublier leurs missions. En termes de réalisation d’infrastructures, la commune a tout simplement cessé de réaliser des grandes infrastructures destinées à améliorer le quotidien des Tananariviens. Ce ne sont que les rares projets d’infrastuctures déjà prévus lors du régime Rajaonarimampianina et continué par le régime actuel qui camoufle cette inertie de la commune. Les sorties en public de la maire commencent également à se rarifier, ce qui semble aussi confirmer ce désintéressement sur les biens des habitants de la commune.

Ranaivo

Lire aussi