La Gazette de la grande ile

Andry Rajoelina : anniversaire à Paris !

Publié le 16 mai 2019

Un coin de voile est levé sur la visite officielle qu’Andry Rajoelina effectuera du 28 mai au 3 juin à Paris. Accompagné de cinq ministres, l’homme concentre l’essentiel de ses rencontres lors des deux premiers jours. Le 28 mai en effet, il rencontre les adhérents du Medef (patronat français), avec surtout des discussions en tête-à-tête entre les membres de la délégation malgache et les chefs d’entreprises français. Le 29 mai est prévu un entretien avec le président français Emmanuel Macron à l’Elysée, l’accent étant mis sur la situation maritime et terrestre de la Grande Ile. L’essentiel de la visite ayant été ainsi épuisé, voici la suite du programme : « Aucune rencontre officielle n’est prévue le 30 mai, qui sera l’occasion pour Andry Rajoelina de fêter son 45ème anniversaire ». Curieux agenda où un jour et demi sont entièrement consacrés à un évènement personnel qui n’a rien à voir avec le développement du pays. On suppose qu’Andry Rajoelina, sa suite et sa famille feront bombance pendant une journée entière, avec festin, danse et autres réjouissances aux frais du Trésor Public. Ce sera pour lui l’occasion d’inaugurer dans sa seconde (ou première ?) patrie son mandat, mais aussi d’arroser avec les amis et parents de Paris son élection. Dans cette bringue du tonnerre, financée par un pays où le revenu moyen est de un euro par jour, Andry Rajoelina va certainement renouer avec son passé de Dj, amplifier au micro l’ambiance festive et faire bouger toute la salle. Au terme de cette folle journée (et nuit) de liesse du 30 mai, la matinée du 31 mai est « chômée », pour donner aux officiels l’occasion de digérer le banquet et de cuver la boisson. Ce n’est que dans l’après-midi que les rencontres bilatérales reprendront, avec bouche pâteuse et yeux cernés chez les gros bonnets malgaches. Notons que sous gueule de bois, il y  a une baisse des performances intellectuelles, situation qui sera remarquée et exploitée par les négociateurs français. Fin du programme selon le programme: « Le TGV redécolle le 30 juin ». Le TGV seulement mais pas l’économie du pays, car avec de telles pratiques…

A.R

Lire aussi