La Gazette de la grande ile

Députation : Andry Rajoelina soutient ses candidats ouvertement !

Publié le 21 mai 2019

La campagne électorale en vue de l’élection législative bat son plein à l’heure actuelle et chaque candidat fait de son mieux pour gagner le cœur de la population malgache dans leur propre localité respective. Tous les moyens sont bons en vue de la victoire vu que l’enjeu est de taille, celui d’obtenir la majorité parlementaire. Le plus étonnant, c’est que le Président de la République lui-même ne se cache pas dans le soutien de ses candidats puisqu’il a tout à perdre dans cette histoire avec le référendum vis-à-vis de la revue de la Constitution qui a été remis pour plus tard. Ayant observé son adversaire de toujours Marc Ravalomanana faire des déscentes avec ses candidats, Andry Rajoelina s’est empressé de faire pareil sans même penser à sa position. Et oui, les deux personnes se différencient de par leur statut. Décidément, rien ne va plus dans notre pays puisque le Président de la République ne sait pas se mettre à sa place et ne fait que montrer le mauvais exemple. C’est du jamais vu ce que l’on observe à l’heure actuelle, la crainte de ne pas obtenir la majorité parlementaire pousse le Président de la République à soutenir ouvertement ses candidats en effectuant des propagandes avec eux. Les faits observés hier  à Antananarivo en est la preuve où Andry Rajoelina a été vu au côté d’Anyah à Besarety et ses environs pour la soutenir dans cette campagne. Ce dernier ne peut nier l’évidence car il est difficile de croire que le Président était descendu dans cette localité pour faire ses emplettes ou quelque chose du genre. Ce n’était sûrement pas l’état défectueux des routes qui l’a intéressé. Le comble c’est que ce dernier se permet même de prendre la parole en faveur de ses candidats ! C’est de l’abus de pouvoir proprement dit que l’on a observé hier et personne ne peut dire le contraire. Ce n’est pas pour faire joli qu’on a souligné dans la Constitution que le Président en place doit déposer sa démission deux mois avant les propagandes électorales.  L’interdiction d’effectuer des inaugurations pendant la période électorale y est également inclus pour ne pas que les hommes d’Etat profitent de l’occasion pour jouer en faveur d’un quelconque candidat. Andry Rajoelina lui n’a pas pris en considération la Constitution, mais fait comme bon lui semble et effectue ouvertement une propagande au côté de ses candidats. On attend la prise de responsabilité de la Ceni et la HCC face à la situation ou il reste comme d’habitude des spectateurs qui ne peuvent rien faire !

Je R

Lire aussi