La Gazette de la grande ile

La diaspora malgache aux prochaines élections : Envisageable mais aussi douteuse !

Publié le 06 juin 2019

Majoritairement installée en France et dans d’autres pays occidentaux, la diaspora malgache suit de près la situation politique à Madagascar et ce depuis des décennies. Surtout durant les dures périodes de l’histoire de la Grande Ile, notamment les crises, leurs réactions parfois sévères étaient toujours à l’ombre de leur pays natal. Actuellement, suite à une bonne initiative du PRM Andry Rajoelina, il a été déclaré lors de leur rencontre à Paris que la diaspora malgache pourrait bien se faire représenter lors des prochaines élections présidentielles et même leur éventuelle présence à la Chambre basse est envisageable pour la prochaine députation. Une décision gracieuse de la part du président qui s’engage dans la préservation de l’égalité de tous les citoyens malgaches. Pourtant, la capacité ainsi que la crédibilité d’un membre de la diaspora pour être à la place d’un Chef d’Etat sont inquiétantes. La diaspora malgache, établie sur des générations et des migrations successives, répondant à des logiques différentes dans leurs genèses respectives, ne peut donc être ni définie ni caractérisée de manière stricte. Vivant à l’étranger, elle est toujours susceptible d’ignorer diverses situations et changements à Madagascar et pourrait bien ne pas connaître les véritables causes du blocage économique de Madagascar. Son souhait de participer à la gestion des affaires étatiques, malgré sa forte motivation, serait alors critiquable. Mais vu que ces membres de la diaspora malgache en France s’activent aussitôt, on attend alors les prochaines élections pour voir s’ils seront à la hauteur pour affronter les politiciens locaux dont la plupart sont des dinosaures et aussi des caméléons.

Mampionona D

Lire aussi