La Gazette de la grande ile

Les images dans les mots : Tous unis avec le Barea !

Publié le 12 juin 2019

Depuis des décennies où les Malgaches ont appris à jouer au football, c’est une grande première pour l’équipe malgache et pour la nation toute entière la participation à la coupe d’Afrique des Nations. C’est un rêve que chacun des Malgaches amateurs ou non de football de voir l’équipe nationale jouer dans des championnats internationaux d’une telle envergure. Cette équipe nationale qui a enduré beaucoup de difficultés depuis son existence et qui continue de combattre pour obtenir des victoires. Déjà la question de la situation de la fédération malgache du football est une épreuve assez gênante et pour le foot et pour l’équipe nationale car dans ceci on voit qu’il y a quelque chose de pas normal dans la gestion de ce sport « le plus suivi du monde entier » dans notre pays, c’est pourquoi on a fondé la Comité de normalisation de la fédération, une entité qui est comme une transition pour la FMF.

Tout le monde attend avec impatience le jour de l’élection du président de cette fédération, mais on dirait que c’est devenu un terrain de jeu pour les politiciens malintentionnés qui ne veulent que leurs avantages personnels au péril du foot malgache. Ceci étant une parenthèse, revenons au Barea, cette équipe qui , depuis des années, s’est entraînée pour trouver une place au niveau international et qui a enduré les critiques parfois trop négatives des spectateurs. Depuis ces années, ces joueurs ont attendu les soutiens de leurs compatriotes et évidemment les Malgaches ont répondu positif à leurs souhaits, mais il y a toujours ceux qui sont malintentionnés et essaient à tout prix de politiser la question de la réussite du Barea. La preuve, ce n’est pas tout le monde qui est content du don d’un montant de sept cent millions d’ariary fait par le Président Andry Rajoelina au Barea, il y en a qui pense si c’est nécessaire de débourser une telle somme pour une équipe qu’on sait qu’il va perdre, mais quelle mentalité, aucune solidarité et aucun soutien aux jeunes qui vont protéger l’honneur du pays. Cette mentalité n’aide jamais à avancer et nous fait perdre tout courage pour donner les meilleurs, participer au Can est déjà une première victoire pour l’équipe mais aussi pour le pays mais il y a des Malgaches qui veulent tacler nos jeunes pour finir dans la honte et le désespoir.

Ce n’est pas tout le monde qui veut aider les Barea, il y en a qui ne fait pas confiance à ces joueurs et qui dit déjà, même qu’ils n’ont pas encore joué, qu’ils ne vont pas réussir, pourquoi ne donnent-ils pas du courage au lieu d’abattre leur moral ? S’ils ont réussi à parvenir  à cette étape, c’est qu’ils sont capables d’aller encore plus haut, certes les adversaires sont peut-être plus forts mais le fait d’être soutenu par ses compatriotes rend beaucoup plus fort. La venue en masse des supporters malgaches au stade de Mahamasina le weekend dernier est déjà une bonne initiative des Malgaches et cela aide nos joueurs à garder la tête haute. Ce n’est pas avec un moral battu qu’ils vont réussir et ce combat n’est pas seulement leur combat alors, soutenons-les car nous, en tant que spectateurs et compatriotes, jouons aussi un jeu dont l’enjeu est de montrer une belle image de notre pays. Alors, arrêtons d’associer politique et football et ne regardons pas la couleur de celui qui pousse le Barea, mais si nous avons de quoi les aider, n’hésitons pas, on n’a que cette équipe et on y joue ensemble. Tous unis avec Barea et avec Madagascar !

Riri

Lire aussi