La Gazette de la grande ile

Travaux routiers : Les canalisations sont négligées

Publié le 20 juin 2019

En dépit des embouteillages dantesques, les habitants de la capitale observent avec satisfaction la réhabilitation des routes et des trottoirs. Cette amélioration est à mettre à l’actif du régime actuel qui a décidé avec justesse de prendre le taureau par les cornes. Toutefois, la population risque de déchanter lorsque viendra la prochaine saison des pluies. En effet, les canalisations ont été négligées, sauf peut-être sur l’axe Anosy-Tanjombato. Avant de surélever les bordures des trottoirs, il aurait fallu curer les canalisations, nettoyer l’intérieur les dalles ou remplacer les buses, toutes obstruées par les branches d’arbres et les ordures ménagères. Cela relève du bon sens. Cette carence résulte-t-elle d’une incompétence flagrante ou de considérations budgétaires ? Lorsque surviendront les pluies diluviennes dans six mois, on assistera inéluctablement à une montée spectaculaire des eaux, faute d’évacuation suffisante. Cette accumulation d’eaux de pluie sur les routes bitumées va très vite assurément provoquer une détérioration de celles-ci et provoquer des embouteillages monstres.

Folojaona

Lire aussi