La Gazette de la grande ile

Chefs Fokontany : Certains sont devenus insupportables pour les habitants

Publié le 24 juin 2019

Nombreux sont les Fokontany qui sont dirigés par une même personne depuis des années. Certaines sont toujours réélues ou désignées par le chef District à chaque fin de mandat. Une situation qui ne plaît pas du tout à une bonne majorité des habitants. En effet, ces chefs Fokontany n’inspirent plus la confiance de la population. Des abus sont souvent dénoncés par les habitants de la part de leur représentant. D’autant plus que les attributions confiées aux chefs Fokontany sont très nombreuses. Dans le cadre des différents conflits au niveau de sa limite territoriale, ils sont souvent sollicités pour concilier les parties. En outre, lors de la réalisation de nombreuses paperasses administratives, le visa du chef Fokontany est souvent requis. C’est notamment dans ces cas que les abus se présentent. Le mode d’élection des chefs Fokontany serait aussi à l’origine de ces situations. Dans les textes antérieurs, le Fokontany est traditionnellement tenu pour une cellule purement administrative, jouant le rôle de relais entre l’État central et les populations locales. Avec l’introduction des Collectivités territoriales décentralisées, son statut a progressivement pris une tournure plus ambiguë. En effet, avec la décentralisation et le rattachement du Fokontany à la commune en tant que cellule de développement, tout en gardant son rôle de relais administratif en lien principalement avec le ministère de l’Intérieur, les choses se sont corsées. La nomination des chefs Fokontany font à la fois appel à l’intervention du chef district mais aussi des Fokonolona. Normalement, les Fokonolona devraient avoir le seul pouvoir pour élire leur chef. Cela pour obtenir ce regain de confiance.

 Ranaivo

Lire aussi