La Gazette de la grande ile

Les images dans les mots : Le profil d’un bon président de la chambre basse

Publié le 15 juillet 2019

Les nouveaux députés fraîchement élus vont voter le président et les membres du bureau permanent de l’Assemblée nationale. Des noms circulent actuellement dans les coulisses pour être le nouveau président de cette chambre. Toutefois, il y a certains critères auxquels les prétendants au poste doivent répondre. Premièrement, il faudra quelqu’un qui sait gérer les tâches de l’Assemblée nationale, notamment dans l’étude et les votes des projets de loi, mais aussi le suivi des actions du gouvernement et des politiques de développement. L’Assemblée a besoin d’une telle personne afin qu’elle puisse participer vraiment au développement du pays. Il est difficile de trouver une telle personnalité mais il y a au moins un des noms qui circulent disposant de telle capacité. Au moins, ce sera une personne qui a suivi des études de haut niveau qui puisse protéger les avantages des électeurs, des opérateurs, de l’Etat et de tout le peuple. Dès lors, il est nécessaire que le nouveau président ait des capacités et des expériences en matière de relation internationale, de budget de l’Etat et la Loi. Il faut souligner que la Loi des finances est un outil primordial pour le développement du pays. Il n’y aura pas de développement si le président de l’assemblée ne connaît pas les détails des écrits et des amendements apportés dans cette loi.

Le président de l’Assemblée nationale doit également avoir une grande expérience du secteur privé. Ce secteur est générateur de richesse et d’emploi pour le pays. Madagascar ne pourra sortir de la pauvreté si les lois ne répondent pas à ses besoins et à son développement. Le président de la Chambre basse doit connaître les problèmes du secteur privé. La vision du président de la république Andry Rajoelina met en priorité la promotion de l’énergie renouvelable à Madagascar. Le président de l’assemblée nationale doit avoir la même vision afin qu’on puisse avoir une loi conforme au développement de ce secteur. Quand on parle d’énergie renouvelable, on parle d’éolienne, d’énergie solaire ou encore d’éthanol que nous pouvons exploiter. Le secteur énergétique participe activement au développement dans différents domaines : l’industrie, le secteur minier, l’agriculture, le commerce ou encore l’éducation.

Le président de l’Assemblée nationale doit être au courant de tout ce qui se passe dans le domaine social et le domaine économique du pays. Il ou elle doit être quelqu’un d’incorruptible et doit avoir des notions de justice. Quelqu’un qui pourra comprendre et qui sait rassembler les idées afin de trouver des consensus dans les disputes. Il ou elle doit être également quelqu’un qui sait garder son sang-froid pour ne pas provoquer des tensions dans la Chambre basse et celles dans la vie de la Nation. Le président de l’Assemblée doit être une personne impartiale et sait écouter tous les députés quel que soit leur parti.

Bref, il faudra quelqu’un d’honnête et qui a vraiment une ambition pour développer le pays.

Riri

 

Lire aussi