La Gazette de la grande ile

Encours de la dette publique : Une hausse est enregistrée

Publié le 18 juillet 2019

L’encours de la dette publique s’élève à 4 126,6 millions USD (soit 14 320,3 milliards MGA environ) à fin Décembre 2018 contre 3 966,7 millions USD (soit 12 812.9 milliards MGA environ) à fin Décembre 2017.

La dette publique est principalement constituée de dette extérieure représentant 74,4% de l’encours total ; tandis que la dette intérieure ne constitue que 25,6%. Quant à l’encours de la garantie octroyée par l’Etat à fin Décembre 2018, il est de 3,5 millions USD (12,2 milliards MGA environ), contre 4,6 millions USD (soit 14,8 milliards MGA environ) à fin Décembre 2017.

En matière d’endettement extérieur du Gouvernement Central, l’encours est passé de 2 904,6 millions USD (soit 9 382,3 milliards MGA) à fin Décembre 2017 à 3 068,7 millions USD (soit 10 649,0 milliards MGA) à fin Décembre 2018 soit une hausse de 5,6%. En considérant le quatrième trimestre 2018, cet accroissement de l’encours s’explique principalement par les déblocages des prêts-projets et des prêts-programmes de la Banque Mondiale (26,4 millions USD), de la Chine (19,4 millions USD), de la BEI (15,3 millions USD) et de la BAD (8,5 millions USD). L’encours à fin Décembre 2018 se décompose comme suit : 77,3% de dette envers les organismes multilatéraux, 10,4% de dette envers les créanciers bilatéraux, 3,2% de dette envers les banques commerciales, 2,8% de dette envers les institutions financières, et  6,4% d’arriérés. Entre Octobre et Décembre 2018, le Gouvernement malagasy a signé cinq prêts d’un montant total de 163,1 millions USD, tous concessionnels. 50,6% du portefeuille de la dette publique extérieure est exposé aux fluctuations de l’USD et 27,1% à celles de l’Euro.

A fin décembre 2018, le montant total de l’encours de l’endettement intérieur s’élève à 3 671 milliards MGA, soit une variation positive de 241 milliards MGA par rapport à fin décembre 2017. La dette intérieure est constituée principalement par les titres d’emprunt intérieur, qui représentent 72% des encours, viennent ensuite, les dettes envers Banky Foiben’i Madagasikara (BFM), 26%, et enfin les dettes envers des sociétés, 2%. L’accroissement de l’encours de la dette intérieure est principalement dû aux variations des titres d’emprunt intérieur et des avances statutaires, d’une part, notamment par des tirages nets de 130 Milliards MGA pour les BTF, Ar 10 Milliards MGA pour les BTA, Ar 98 Milliards MGA pour les BTS Ambatovy, Ar 24 Milliards MGA pour les BTS CP, Ar 38 Milliards MGA pour les avances statutaires et d’autre part, des remboursements nets de 42 Milliards MGA pour les TCN et les autres dettes envers BFM et de 18 Milliards MGA pour les dettes envers des sociétés.

Lire aussi