La Gazette de la grande ile

Les images dans les mots : Ravalo devra prendre sa retraite

Publié le 25 juillet 2019

L’ancien président Marc Ravalomanana persiste d’insinuer qu’il a la vérité, que c’est lui qui est juste. Nous ne jugerons pas s’il l’est ou non mais nous allons raisonner par logique et par ce que nous voyons actuellement. Marc Ravalomanana joue la victime, alors que personne ne lui a rien fait, il n’oublie jamais ce que la révolution orange de 2009 lui a fait. Il espère pouvoir se venger d’Andry Rajoelina de ces événements qui l’a conduit à sa destitution et à son exil en Afrique du Sud. Il a essayé de convaincre les Malgaches qu’il a changé et qu’il a pardonné mais au fond de ses pensées, il se nourrit d’une grande ambition de détruire le Tgv. Marc Ravalomanana joue le mauvais perdant et essaie à tout prix de léguer la faute aux autres. Il fustige que les organisateurs des élections sont payés par son adversaire. Déjà lors des présidentielles, Marc Ravalomanana et son « Tim » fustigeaient que le gouvernement de Christian Ntsay a tout fait pour faire gagner Andry Rajoelina, une affirmation gratuite qui n’est aucunement justifiée. Il a insinué également que la Ceni et La Hcc sont payés par l’équipe orange pour les faire gagner. Ces accusations continuaient lors des dernières élections législatives, il n’accepte jamais sa défaite alors que les résultats obtenus démontrent qu’il est oublié par la majorité. Il espérait avoir la majorité dans la nouvelle Assemblée nationale pour détruire le projet du président Andry Rajoelina. Ce qui est remarquable chez lui c’est qu’il ne laisse jamais tomber, il n’arrête pas pour obtenir ce qu’il veut, un vrai caractère de businessman car nous savons bien que c’est un self-made-man et c’est très exemplaire même. Mais on sait aussi que ce caractère d’homme d’affaire mène l’homme à oublier les avantages des autres et ne chercher que se faire accroître même si on doit faire du mal aux autres. Il a donc cherché de nouveaux plans pour réussir, on ne sait plus si c’est un plan B ou C ou D car il y en avait beaucoup. Le but c’est d’éliminer l’équipe orange d’Andry Rajoelina et reprendre le pouvoir. Un objectif qu’il n’arrive pas à atteindre jusqu’à maintenant. Le plus dangereux dans tout cela c’est qu’il veut utiliser les citoyens pour arriver à ses fins. Il s’est déclaré opposant au régime Rajoelina, une déclaration logique qu’il a dû faire juste après l’élection de Rajoelina. Il espère prendre cette voie pour reprendre la chaise du président, on se demande ce qu’il mijote ? On prétend également qu’il va se présenter candidat à la mairie de la Cua, un retour en arrière qui laisse penser qu’il va refaire le coup de 2002, comme dans un jeu vidéo où on doit reprendre dès le début si on perd. La question est : est-ce qu’il croit que les tananariviens sont toujours derrière lui ? Personne ne le sait mais en tout cas ce qu’on sait c’est qu’il doit prendre sa retraite et laisser les autres faire ce qu’on doit à faire car quoi qu’il en soit, Marc Ravalomanana a déjà fait assez.

Riri

Lire aussi