La Gazette de la grande ile

Pour une communauté résiliente : L’USAID lance le projet “Farmer-to-Farmer” à Madagascar

Publié le 07 septembre 2019

Le programme “Farmer-to-Farmer” associe des spécialistes agricoles américains expérimentés à leurs homologues malgaches.  L’Etat malgache,  l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), le programme de bénévolat Farmer-to-Farmer et l’organisme d’exécution Cultivating New Frontiers in Agriculture (CNFA) ont réaffirmé leur engagement à renforcer l’agriculture et la résilience à Madagascar lors d’une cérémonie de lancement au Centre ValBio à Ranomafana.

Le projet John Ogonowski et Doug Bereuter, d’une durée de cinq ans, financé par l’USAID, fournit une assistance technique grâce à des bénévoles américains hautement qualifiés à d’autres agriculteurs, groupes d’agriculteurs, entreprises agroalimentaires et autres institutions du secteur agricole dans les pays en développement et en transition. Le projet vise à susciter une croissance économique durable à grande échelle dans le secteur agricole et à mieux comprendre les questions de développement international ainsi que les programmes de développement des États-Unis à  travers la diplomatie interpersonnelle. À Madagascar, le projet Farmer-to-Farmer mettra l’accent sur la valorisation de l’horticulture, de l’élevage, de l’aquaculture et de la production rizicole, ce qui pourrait profiter à de nombreux  paysans et produire des retours sur investissement élevés. Le projet prévoit de détacher 33 spécialistes agricoles américains à Madagascar. Chacun sera associé à un homologue malagasy d’une ferme ou d’une organisation d’accueil. Ils travailleront ensemble pour relever des défis spécifiques ou développer de nouvelles opportunités. La formation et l’appui offerts dans le cadre du Programme « Farmer-to-Farmer » sont axés sur le renforcement de la capacité organisationnelle et de commercialisation des entreprises agroalimentaires, l’amélioration de la production, la promotion de la conservation des ressources naturelles et l’amélioration des revenus des petits exploitants agricoles et des autres membres de la chaîne de valeur agricole.

Au cours du projet, les bénévoles américains formeront des milliers de petits agriculteurs à Madagascar à la croissance des ventes et à l’amélioration des pratiques de gestion des entreprises afin d’augmenter le revenu des ménages, renforcer les moyens de subsistance et bâtir une communauté résiliente

Recueuillis par T.B

Lire aussi