La Gazette de la grande ile

Exécution extra-judiciaire à Ampefiloha : La famille de la victime a saisi le Parquet pour porter plainte

Publié le 10 septembre 2019

Pour non respect du droit de l’Homme, le policier qui a exécuté en public un présumé braqueur de banque, le 23 août dernier à Ampefiloha est détenu provisoirement à Tsiafahy. Une situation qui a attiré l’attention des différentes entités, notamment les défenseurs des droits de l’Homme tels que les représentants de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) à Madagascar. Mais encore maintenant, ce policier sous le grade d’inspecteur stagiaire du service central anti-gang (SAG) risque de passer de long séjour à la maison de force de Tsiafahy. D’après les dernières informations, la famille de sa victime a porté plainte pour homicide volontaire contre lui, elle a ainsi saisi le parquet du tribunal d’Anosy. Ce qui va encore empirer le sort de ce policier. A rappeler que la CNIDH a récemment exigé à ce qu’il soit procédé au jugement de ce policier fautif dans les meilleurs délais. L’exécution sommaire de ce présumé braqueur de banque viole plusieurs articles de la Constitution qui  stipulent que « le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi et que nul ne peut être arbitrairement privé de la vie ». A espérer que justice soit faite dans cette affaire.

Mampionona D

 

Lire aussi