La Gazette de la grande ile

Fonderie artisanale malgache : La Réunion interdit la mise sur le marché de nos ustensiles de cuisine

Publié le 24 septembre 2019

« Trop de plomb dans les marmites malgaches », affiche la une de Zinfos974. Cela a conduit les autorités de l’île voisine à interdire la mise sur le marché des ustensiles provenant des fonderies artisanales de la Grande Ile, depuis le 22 septembre dernier. Effectivement, plusieurs opérations de contrôle ont été effectuées par la DIECCTE Réunion (Direction des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). Les résultats ont révélé que les ustensiles provenant de nos fonderies artisanales contiennent des taux de plomb supérieurs aux limites légales. Il s’avère que la libération de plomb dans les aliments était entre 3 et 4600 fois supérieure à la limite autorisée, selon toujours Zinfos974. Les dangers que cela représente sur la santé humaine sont considérables, sachant qu’une intoxication au plomb peut avoir des effets sur le système nerveux, les fonctions rénales ainsi que le système cardio-vasculaire. Les enfants en sont les plus sensibles, d’où des retards sur le développement mental. La mesure d’interdiction de mise sur le marché de nos produits artisanaux, notamment les marmites, les poêles et les louches, est accompagnée du retrait du marché des produits. Ces derniers étaient habituellement vendus sur les marchés forains et artisanaux. Des mesures sont ainsi attendues de la part des autorités malgaches, sachant que la quasi-totalité des ménages font usage de ces produits incriminés.

Recueillis par Annie N.

Lire aussi