La Gazette de la grande ile

Pétition mondiale contre la déforestation : Madagascar entre en compétition

Publié le 08 octobre 2019

Avec la multiplication des crimes environnementaux et la négligence du gouvernement face à la prolifération de la déforestation massive, Madagascar s’est fait remarquer par la communauté internationale, plus précisément par la communauté des réseaux sociaux qui se sont intéressés du cas de Madagascar quand les réserves naturelles se font incendier sans aucune réaction du gouvernement et quand les animaux menacés d’extinction continuent à être chassé et consommés en masse. Madagascar est le seul pays qui possède plus de 80% d’espèces vivantes endémiques et qui sont tous menacés d’extinction. Pour y remédier, aucune action sérieuse n’est entreprise ni pour limiter les pertes, ni pour restaurer la population de ces espèces. Face à cela, une pétition circule actuellement sur Internet, dénonçant la négligence de l’environnement par Madagascar. Une telle pétition est le signe que le pays est entré en zone rouge et figure parmi les pays les plus destructrices de l’environnement.

Corruption et laisser-aller ont gagné la gouvernance à Madagascar. Vendre des rêves aux touristes est plus facile au ministère que de restaurer la vraie beauté de Madagascar en s’engageant à appliquer une politique sérieuse de reforestation.   Actuellement, Madagascar entre en compétition et figure parmi les pays les plus ravagés par la déforestation massive. D’une île verte à une île rouge, on s’attend à virer au noir dans quelques années…

T. Berado

Lire aussi