La Gazette de la grande ile

Sècheresse dans le sud : 72, 60% du territoire en niveau d’alerte vigilance

Publié le 14 octobre 2019

Le dernier bulletin de monitoring de la sècheresse dans le grand sud de Madagascar, concernant la période allant du 20 août au 20 septembre, dévoile que 72,60% du territoire est au niveau d’alerte vigilance soit de sècheresse de catégorie modérée. Tout en soulignant que l’état de la sécheresse dans les trois régions se dégrade par rapport au mois précédent. En effet, « L’UNICEF, en collaboration avec le Centre de recherche commun de l’Union Européenne et le ministère de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement a développé un système de surveillance de la sécheresse pour le sud de Madagascar. Ce système de surveillance est basé sur des indicateurs de sécheresse (précipitations et anomalies de croissance de la végétation/NDVI) dérivés d’images satellites (CHIRPS et MODIS). De ces données satellitaires, les tendances historiques de la sécheresse sont déterminées à partir des moyennes long-termes. Ces tendances servent de base de référence (baseline) avec laquelle les conditions actuelles sont comparées au cours de l’année, permettant ainsi de différencier les niveaux de sévérité de la sécheresse. Un bulletin mensuel d’alerte à la sécheresse est publié et diffusé à toutes les parties prenantes à Madagascar ». L’initiative veut participer à la facilitation à la préparation et mesures d’atténuation de la sècheresse en fournissant des informations aux parties prenantes, aux humanitaires et décideurs. Force est de souligner qu’à l’heure actuelle, « il n’existe pas à Madagascar de système national de surveillance de la sècheresse permettant d’estimer les risques ».

 

Lire aussi