La Gazette de la grande ile

Coupe du Monde de Rugby : Qualification historique pour le Japon

Publié le 14 octobre 2019

Victorieux (28-21) avec le bonus offensif des Écossais hier à Yokohama, les Japonais disputeront un quart de finale, une première historique pour la nation hôte du Mondial de rugby qui se déroule actuellement au pays du soleil levant.

Dimanche prochain à Tokyo le Japon affrontera l’Afrique du Sud pour le compte des quarts de finale du tournoi.

Tout avait très bien commencé pour les Écossais, l’ouvreur Finn Russell trouvant l’intervalle pour inscrire le premier essai de ce véritable huitième de finale (7e). Mais la réplique japonaise fut fulgurante, à base de passes courtes et des courses électriques au large comme dans l’axe. Kotaro Matsushima (18e), Keita Inagaki (26e) et Kenki Fukuoka par deux fois coup sur coup (40e, 43e) portèrent le score à 28-7 pour des Brave Blossoms lancés sur ressorts vers une qualification historique en quarts de finale de leur Mondial.

Mais c’était mal connaître les ressources écossaises ! Avec l’entrée des remplaçants (McInally, Cummings, Fagerson, Horne, Reid et Kinghorn à la 52e), le coach Greg Townsend faisait le pari du turnover, celui du dynamisme et de la fraîcheur, choix gagnant puisque son équipe marquait deux fois, par WP Nel (50e) puis Zander Fagerson (55e) au terme d’actions d’envergure pour revenir à 28-21. Le Japon était alors à la merci d’un séisme, d’autant que les « Haggis boys » continuaient à pilonner la défense japonaise.

Jusqu’au bout de ce match à suspense, dans un stade porté à incandescence, la défense ne fut pas aux Japonais absents, Michael Leitch et ses coéquipiers se multipliant. Un match nul suffisait aux Brave Blossoms pour se qualifier et ainsi petit à petit, plaquage après plaquage, le spectre de l’élimination disparut, jusqu’à cette dernière série de percussions nippones pour conserver le ballon. Cette victoire bonifiée fait donc du Japon la seule nation à quatre victoires, avec le pays de Galles.

F.A.R

Lire aussi