La Gazette de la grande ile

Participation de Madagascar à Miss Monde : « Le CMM a fermement décidé de ne pas faire une demande de participation »

Publié le 15 octobre 2019

Après la polémique autour de la mésentente entre les anciennes Miss Madagascar et l’organisateur, le Comité Miss Madagascar (CMM), ce dernier s’est finalement exprimé. « Devant la volonté unilatérale et purement individuelle de Miss Madagascar 2019 de travailler seule depuis fin mars, le CMM a fermement décidé de ne pas faire une demande de participation à cet événement », souligne le comité d’organisation dans un communiqué, faisant allusion au concours Miss Monde 2019 qui se déroulera à Londres, le 14 décembre prochain. Le communiqué dément également les informations qui circulent selon lesquelles le CMM bloque la participation de Miss Madagascar 2019, Valérie Anne Binguira, à ce concours. « Il est bon à savoir que la participation au Miss Monde ne requiert pas de licence. La préinscription auprès du site Miss Monde et la transmission des dossiers avec l’envoi des frais d’inscription d’une somme de 5 000 à 15 000 dollars américains suffisent pour avoir la validation et être sélectionnée par la suite », souligne le CMM. Interrogée à ce propos, Valérie Anne Binguira affirme devoir réfléchir mûrement au sujet. A souligner qu’elle n’a pas été prévenue à l’avance et que le contact entre les deux parties a été rompu depuis plusieurs mois. Dans tous les cas, la participation [éventuelle] de la Miss Madagascar au Miss Monde n’aura pas le soutien du Comité Miss Madagascar. Ce qui est tout de même fâcheux vu que notre Miss figure dans le top 20 parmi les 102 candidates déjà confirmées.  Par rapport aux accusations d’exploitation et d’abandon des candidates, le CMM n’a évoqué aucune excuse si ce n’est que « la complexité de gérer les jeunes et ados ». Il en est de même en ce qui concerne le manque de professionnalisme du comité, tant critiqué sur les réseaux sociaux. « Le concours se trouve encore à un âge très jeune car cela fait seulement 5 ans qu’il est créé et prend en charge les candidats », se disculpe-t-il.

Annie N.

Lire aussi