La Gazette de la grande ile

Logement : Le prix des loyers s’envole

Publié le 31 octobre 2019

L’exode rural demeure encore un réel problème dans la capitale malgache en ce moment. Presque chaque jour, des nouveaux venus arrivent au centre ville et des environs. A cela s’ajoutent les nouvelles naissances qui contribuent encore plus à cette augmentation de la population. La plupart étant des ruraux à la recherche d’une meilleure condition de vie. Ces derniers espèrent que vivre en ville leur garantit cette meilleure condition de vie. Ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’on se réfère à la réalité actuelle. En effet, rien qu’en termes de logement, cette vague de migration est devenue très problématique. Les infrastructures en habitation existantes dans la capitale ne suffisent plus à loger la population. La plupart des habitants cherchent ainsi des alternatives. Comme le cas en particulier du recours à la location.  La plupart des ménages n’ont pas encore les moyens de s’offrir une maison les obligeant à louer un studio ou un appartement. D’un autre coté, les offres de location ne suffisent plus à répondre à la demande. Une situation qui pousse de plus en plus les propriétaires à augmenter le prix des loyers. Dans les zones à la périphérie de la capitale, le prix du loyer d’un appartement assez modeste peut facilement dépasser les 400.000 Ariary par mois. On peut facilement trouver le double, voire le triple dans le centre-ville ou dans les quartiers résidentiels. Pour la plupart des ménages, ce prix des loyers occupe donc une bonne partie des dépenses mensuelles. L’Etat devrait ainsi prendre les mesures nécessaires pour aider la population en allégeant ce prix des loyers. La concrétisation du projet de construction d’habitations à loyer modéré étant très attendue en ce moment.

Ranaivo

Lire aussi