La Gazette de la grande ile

Les images dans les mots : Les dons nous appauvrissent

Publié le 11 novembre 2019

En ces périodes de propagande pour les communales et les municipales du 27 octobre prochain, comme en toutes périodes de propagande, les candidats se mettent à distribuer des choses pour le peuple. Des t-shirts, des produits de première nécessité ou d’autres choses. Les gens sont contents de recevoir ces dons et ils ont tendance à élire la personne qui a donné beaucoup durant ces moments sans même se rendre compte du dessous de ces actes perpétrés par le candidat. On ne sait même pas si le candidat est la personne qui peut apporter vraiment le changement dans leur vie ou c’est juste une personne qui ne veut que le pouvoir et la chaise. Peut-être même que cette personne ne leur apportera que des malheurs, qu’elle a utilisé ce peuple comme marche d’escalier pour monter un peu plus haut, qu’elle ne cherche pas vraiment les avantages pour ce peuple mais pour elle-même.

Ces candidats ont trouvé ce qui fait mal au peuple et ils se servent de ces maux pour atteindre leur objectif et comme on dit en étude marketing, plus le pays est pauvre plus les opportunités sont nombreuses car les gens sont facile à amadouer. Certains se mettent même à faire ce qu’ils n’ont pas l’habitude de faire pour convaincre la population comme nettoyer des canaux d’évacuation et la population est tombée dans le filet. En conséquence de tout cela, c’est l’augmentation du taux de la pauvreté car on n’a plus l’habitude de chercher ce qu’on a besoin mais on a plutôt l’habitude de recevoir et recevoir et recevoir. On n’aura plus des biens venant de nos propres combats mais venant de ceux des autres. Nous connaissons le proverbe chinois qui dit : « Il demande du poisson, donne-lui une canne à pêche », et certains répliquent : « c’est du chinois et on est Malgache », une mentalité qui nous empêchera d’avancer car les Chinois sont des bons exemples quant à la manière avec laquelle ils dirigent leur vie car pour eux, on ne doit attendre les politiciens pour réussir la vie.

Certes, dans les pays comme le nôtre, le peuple a besoin d’être aidé mais le problème c’est qu’on ne voit cela que lors des périodes électorales et là, tous les politiciens sont devenus des bailleurs sociaux et même des saints, pff… ce que nous devons faire c’est voir vraiment la personne qui peut nous apporter le changement et l’amélioration dans notre vie, le maire est l’élu qui est le plus proche du peuple alors il ou elle doit être quelqu’un qui sait vivre avec le peuple. A chacun de voir le choix qu’il juge capable pour cela. Alors aux urnes et on invite chaque citoyen apte à venir voter même pour voter nul ou blanc, c’est déjà un choix.

Riri

Lire aussi