La Gazette de la grande ile

Combat contre la peste : Un combat sans fin !

Publié le 14 novembre 2019

Chaque année, la peste refait toujours surface à Madagascar et fait de nombreuses victimes. Le fléau reste encore et toujours non maîtrisé d’autant plus que Madagascar présente les conditions favorables à son endémisation. A rappeler que la Grande Ile a été touchée pour la première fois par la peste en 1898. Depuis, le peste n’a cessé de faire des ravages dans le pays et ce jusqu’à nos jours. La saison pesteuse a démarré il y a déjà quelques mois. Le fléau a même déjà fait pas moins de trente victimes à l’heure actuelle. Les feux de brousse ne sont pas pour améliorer la situation puisque les rats porteurs de la bactérie fuient leur habitat naturel lorsque celui-ci prend feu. Les rats se rapprochent donc des villages et transmettent la maladie par l’intermédiaire des puces. Les us et coutumes malgaches ne sont pas pour arranger les choses vu qu’avec la pratique du « Famadihana » augmente  les risques  de propagation. Plus précisément, si une personne est décédée de la peste pulmonaire puis est enterrée dans un tombeau réouvert à l’occasion du «Famadihana», la bactérie peut encore se transmettre et contaminer celui qui a manipulé la dépouille et se propager par la suite. Le combat contre la peste reste encore et toujours un combat sans fin à Madagascar d’autant plus que les dirigeants sont incapables d’élaborer un plan d’action pérenne visant à éradiquer complètement le fléau.

Jean Riana

Lire aussi