La Gazette de la grande ile

Sarobaratra Ifanja : Lancement officiel de la campagne rizicole 2019-2020

Publié le 18 novembre 2019

300 tonnes de semences hybrides sont importées et destinées pour la campagne rizicole 2019-2020,  afin d’atteindre l’objectif d’autosuffisance alimentaire. 100 tonnes sont déjà disponibles et seront réparties dans les régions d’Alaotra Mangoro, d’Analamanga et d’Itasy. Ce dernier dispose déjà de plus de 2500ha de rizières à Ifanja pour en être le grenier à riz de la région. C’est dans cette région, plus précisément dans la commune rurale de Sarobaratra Ifanja qu’a été procédé le lancement officiel de la campagne rizicole pour l’année 2019-2020, ce 16 novembre 2019. Plusieurs mesures ont été prises ces 9 derniers mois pour relever le défi de l’autosuffisance alimentaire à savoir l’importation des semences hybrides et adaptées à nos rizières, la vulgarisation des engrais adéquats, la réhabilitation des milliers d’hectares de plaines dans plusieurs régions. Et ce 16 novembre 2019, le Président de la République a annoncé la mise en place des « dokany mora » qui seront implantés dans toutes les régions où les paysans agriculteurs pourront s’approvisionner en engrais, en semences, en matériaux agricoles divers. Des concours seront également lancés dans les régions à forte production et ceux qui obtiendront le meilleur rendement à la prochaine récolte, auront comme récompense 10ha de terrains cultivables. Ces concours concernent également les producteurs de semences, notamment, les Groupement des Producteurs de Semences (GPS) et les Producteurs Multiplicateurs de Semence(PMS). Par ailleurs, pour accroître la production agricole, il faut également accroitre les surfaces cultivables. Ainsi l’objectif est de réhabiliter jusqu’à 100 000ha de rizières pour une riziculture intensive, qui produiront 7 à 10t à l’hectare dans les cinq prochaines années. A ce jour, plus de 35 000ha de rizières ont déjà été réhabilitées par l’État. Le défi est de subvenir nous mêmes à nos besoins en semences et en production rizicole afin de réduire l’importation des produits. Certes, Madagascar a un long défi pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Malgré le nombre d’agriculteurs et les surfaces cultivables dans la Grande Ile, elle procède à l’importation des produits notamment le riz qui est sa nourriture de base.

Nandrianina A

Lire aussi