La Gazette de la grande ile

Edito : Attendons dans le calme !

Publié le 04 décembre 2019

Hier, 27 novembre, on a passé les élections communales et municipales où les citoyens malgaches étaient censés voter les maires et les conseillers municipaux. Ces élections sont les plus proches du peuple car les prochains élus seront les dirigeants qui verront les réalités dans les communes. Actuellement où on attend les résultats venant des bureaux de vote, on peut déjà voir les tendances dans les votes. Pour la capitale particulièrement, on peut voir en tête de course les candidats des deux grands partis qui sont le Tim et la plateforme IRK. Les trois candidats sont recalés très loin derrière ces deux-là. L’artiste Gangstabab, qui s’est présenté sous les couleurs de son parti Antoko Politika Madio n’a pas pu avoir autant de fans que lorsqu’il chante tandis que les Feno Harison et Eliace Ralaiarimanana dispute la dernière place.

Le candidat Naina Andriantsitohaina qui est allé voter à Analamahitsy s’est présenté dans le calme et n’a dit aucune accusation durant cela tandis que le candidat Rina Randriamasinoro a tout de suite jeté les pierres à l’endroit des organisateurs électoraux et l’Etat. Il a fait une déclaration lors de son vote à l’Epp Ambohidahy Ankadindramamy qu’il remarque des anomalies dans le bureau de vote où il est allé. Ce candidat n’arrête pas de fustiger des fraudes électorales et ne cesse de jeter la faute aux camps adverses. Ce jeune candidat de 36 ans a déjà appris les leçons de son « Dada » Marc Ravalomanana c’est de ne jamais accepter de perdre, de se déclarer gagnant avant même les résultats provisoires. Il disait lors de sa déclaration à Ambohidahy : « je serai élu si Dieu le veut », si on traduit cela c’est que s’il ne sera pas élu c’est que Dieu ne le veut pas. Il se croit déjà être à la tête de la Commune urbaine et veut déjà s’autoproclamer gagnant alors qu’on n’a même pas des résultats complets. Il est vrai qu’il est en tête dans certains bureaux de vote comme Naina Andriantsitohaina dans d’autres, mais il ne faudra pas inciter les partisans à acclamer une victoire tout en accusant son adversaire de voleur. Il faudra savoir attendre dans le calme.

Dans une soirée électorale organisée par une chaîne de télévision privée, Paolo Raholinarivo, partisan du candidat Naina Andriantsitohaina et Sandaniaina, partisan de Baba Rakotoarisoa ou Gangstabab ont tous déclaré qu’ils accepteront les résultats des votes. Mais quand le présentateur a posé la question à Monsieur Jean Pierre qui est conseiller du candidat Rina Randriamasinoro, celui-là n’a pas répondu directement mais il n’arrêtait pas de fustiger les fraudes. Tout ceci pour dire que nous devons attendre dans le calme les résultats et on doit suivre les procédures et respecter les hiérarchies si nous trouvons des anomalies. Il ne faudra pas créer des troubles qui pourront nuire à la vie quotidienne des Malgaches car les Malgaches en ont marre des déstabilisations.

Riri

Lire aussi