La Gazette de la grande ile

Rugby – Coupe d’Afrique : Les Makis de Madagascar en démonstration

Publié le 04 décembre 2019

63- 03, c’est sur ce score incroyable mais vrai que les Makis de Madagascar a lourdement écrasé les Black Stallions du Nigeria hier au stade de Mahamasina archi plein avec 22 000 spectateurs. C’était lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique. Des éliminatoires qui pour l’instant a souri aux Malgaches, eu égard au match exhibition d’hier au stade de Mahamasina.

Dès le coup d’envoi, les Makis de Madagascar ont marqué leur détermination en ouvrant le score sur un coup de  pied de pénalité de Radadatoa (1’). 3-0. Deux minutes plus tard, les Makis ont marqué le premier essai de la rencontre par Rija (3e). Un essai transformé par Radadatoa, 10-0. Un deuxième coup de pénalité par Radadatoa sacré l’homme du match avec 15 points a donné l’avantage aux Makis. Des Makis qui ont fait parler leurs points forts à savoir, la rapidité et l’accélération dans le jeu. Ceci, aussi bien dans le jeu d’avants que dans le jeu déployé des trois quarts. Un jeu ponctué par beaucoup de passe croisée et de passe sautée.

Il est à signaler que durant la première mi-temps, les deux équipes ont montré une phase de jeu équilibrée. Lors des dix dernières minutes, les Nigérians ont même dominé mais, ils ont raté trois essais. Les deux camps ont montré une agressivité sur le terrain, et le numéro un du Black Stallions, Daniel Christopher a reçu un carton jaune, à la 12e minute. A la pause, les deux équipes regagnèrent les vestiaires sur un avantage des Makis de Madagascar, 13-00.

Festival d’essais

A la reprise, le jeu a complètement changé. Les XV Makis de Madagascar ont réussi l’exploit de marquer trois essais successifs en 12 minutes. Et par la suite, la rencontre Nigeria-Madagascar s’est réduite par un festival d’essai pour les Makis.

Dans l’autre camp, C’est seulement, une minute avant le coup de sifflet final, à la 79è minute que les Nigérians ont marqué une pénalité pour sauver l’honneur, grâce à John Terseer Kura. 56-03. Mais alors que la sirène a déjà sonné et que l’arbitre laisse jouer les arrêts de jeu, un énième essai des Makis, transformé par Zo a mis KO débout les Nigérians, 63-03 pour les Makis qui fut aussi le score final au stade de Mahamasina hier.

Avec cette victoire, les Makis de Madagascar se sont permis le luxe d’entrer dans la liste des 12 meilleures équipes africaines qui disputeront la phase de poule de la Rugby Africa Cup 2020. Madagascar fera partie du groupe A, regroupant la Namibie et la Zambie. Les XV Makis auront sept mois de préparation pour les matches de poule, prévus au mois de juin 2020. Selon, le calendrier de la Fédération africaine du rugby, Madagascar se déplacera en Zambie le 12 juin 2020, et accueillera la Namibie le 28 juin 2020.

F.A.R

  • Réactions à chaud

–  Tolotra (capitaine des Makis)

« Nous avons un peu hésité durant la première période, car nous n’avons pas minimisé le niveau technique des Nigérians. Nous avons fait une préparation depuis un an, juste pour ce match »

–  Godwin Dina Otoro Jr (capitaine du Nigéria)

« Nous aurions pu faire mieux, si l’équipe avait été en meilleure forme. Nous sommes fatigués, à cause des retards dans notre voyage. Par contre, nous avons constaté que l’équipe de Madagascar a aussi un bon niveau technique en rugby ».

– Bronson Weir (Entraineur du Nigéria) :

« Nous avons vécu une nouvelle expérience avec cette équipe de Madagascar. Nous avons beaucoup appris, non seulement à propos du match, mais également de l’amour du rugby par ces milliers de spectateurs. Sincèrement, sur le plan technique, Madagascar a énormément de potentiel en rugby et nous voyons ensemble, la rapidité du jeu des XV Makis. Ils ont mis de la pression et nous avons dû subir car nos joueurs sont également fatigués. Comme vous le savez, nous avons eu des retards dans notre voyage. Pour conclure, nous avons appris, nous avons eu des nouvelles expériences et nous prendrons notre revanche à la prochaine compétition »

–  Philippe Canitrot (Coach des Makis) :

« Je suis très content de ce résultat, et fier de notre équipe. Les joueurs ont bien appliqué les consignes et ils ont joué à fond avec le cœur. Ils ont assuré et on voit à travers le jeu, la détermination de vaincre. Je suis satisfait, mais cette victoire exige encore beaucoup d’efforts et de travail, car on passe à un niveau supérieur et avec des équipes beaucoup plus expérimentées. J’ai fait un bilan technique positif mais j’ai aussi détecté les failles que nous allons rectifier»

Lire aussi