La Gazette de la grande ile

Tribune de la presse : Le Rugby a fait mieux que le football

Publié le 04 décembre 2019

Pour un évènement identique, à savoir une compétition africaine comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique, et dans le respect de la règle de la tribune de la presse, le rugby a fait mieux que le football.

En effet, rappelons que le 16 novembre dernier, lors de la rencontre, Barea de Madagascar à l’Ethiopie, une rencontre entrant dans le cadre de la première journée du groupe K, des éliminatoires de la CAN 2021, le stade municipal de Mahamasina était archi plein. Et pour maximiser sa recette, apparemment, la fédération malgache de football (FMF) dirigée par son président, Arizaka Rabekoto Raoul, s’est permis le luxe de vendre au public et aux spectateurs la traditionnelle tribune de la presse située juste au-dessus de la loge des officiels. Une situation qui a contraint bon nombre de journalistes à monter sur le toit de la tribune centrale pour faire leur travail comme fut le cas des journalistes de la Radio Nationale (RNM). Pourtant, il est stipulé noir sur blanc dans la règle de la FIFA sur les stades (règle 8.2) le respect de cette tribune de la presse.

Dimanche dernier, au même stade municipal de Mahamasina, lors du match Makis de Madagascar contre les Blacks Stallions du Nigéria, un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique, les medias et en particulier les Cameramen des télés ont eu le privilège de travailler comme il se doit dans la tribune de la presse. Certes, cette tribune de la presse dans le cas de la fédération malgache de rugby, dirigée par Marcel Joseph Rakotomalala, a été délimitée dimanche par une simple corde pour le périmètre de sécurité, n’empêche que le rugby a déjà fait l’effort de respecter la règle internationale sur cette question de tribune de la presse. Un effort qui mérite d’être souligné à double trait.

F.A.R

Lire aussi