La Gazette de la grande ile

Agriculture biologique à Madagascar : Le marché est estimé à 100 milliards de dollars

Publié le 06 décembre 2019

L’agriculture biologique c’est produire des aliments savoureux et authentiques selon des méthodes respectueuses de l’environnement, de la nature et du bien-être des animaux qui remplacent les produits chimiques de synthèse par des ressources naturelles. Au-delà des produits, consommer bio c’est : Favoriser le développement rural durable, privilégier un circuit d’approvisionnement court qui respecte le producteur, retrouver du conseil, des échanges en magasin. Bref c’est vouloir donner du sens à sa consommation. Au regard des 164 pays exerçant une agriculture biologique, Madagascar se situe au 18ème rang mondial en terme de nombre d’exploitants. Par rapport au 36 pays africains producteurs certifiés biologique, Madagascar est classé 4ème au rang des nombres d’exploitants. Le marché de bio est estimé à 100 milliards de dollars aujourd’hui, et 90% sont destinés à l’Europe et aux Etats-Unis. La demande croit de 10% par an, et doublé entre 2007 et 2016. Le secteur bio aujourd’hui est de 90 millions d’euros qui rentre en devise Madagascar. On constate aujourd’hui une croissance de 25% des ventes en grandes distributions, c’est ce qui explique aujourd’hui, la demande ne dépasse actuellement l’offre. Bref, la filière biologique de Madagascar a commencé avec une petite taille et reste petite. Un manque de connaissance en matière de production, de certification, de transformation et d’exportation continue d’inhiber la croissance – ceci en dépit de l’assistance de plusieurs agences extérieures, y compris des donateurs importants. Les exportations de fruits et légumes frais biologiques se sont montrées infructueuses, et les seules exportations actuelles sont celles de la catégorie des produits transformés.

Nandrianina A

 

Lire aussi