La Gazette de la grande ile

Refus des anciens billets de banque : Les auteurs sont passibles de sanction pénale

Publié le 09 décembre 2019

Le décret adopté lors du conseil de Gouvernement du 26 novembre dernier retirant les anciennes coupures de billets de banque émis en 2003 et 2004 à compter du 1er janvier 2020 impacte déjà sur le circuit monétaire du territoire national. Depuis ces derniers temps alors, des cas de refus des anciens billets de banque sont observés presque partout. Les commerçants de tout genre, les receveurs de bus… refusent systématiquement ces billets. Pourtant, de tel refus pourrait faire l’objet d’une poursuite pénale devant la justice puisque ces anciennes coupures conservent leur pouvoir libératoire jusqu’au 31 décembre prochain. Les anciens billets de 10 000 Ariary et de 5 000 Ariary sont parmi les plus refusés sur les marchés de la capitale, les gens évitent surtout le recours auprès des différentes institutions financières telles que la Banque Centrale de Madagascar, les perceptions principales du trésor public pour certaines localités…. afin de les échanger même si c’est grauit. Conformement à la loi en vigueur alors, toute personne victime de refus de ces anciens billets pourrait porter plainte auprès des autorités compétentes contre les personnes malintentionnées qui refusent systématiquementr de les recevoir

Mampionona D

Lire aussi