La Gazette de la grande ile

LES IMAGES DANS LES MOTS : A chacun son problème

Publié le 06 janvier 2020

En ces débuts de nouvelle année, tout le monde a son problème. Le monde entier craint la troisième guerre mondiale causée par l’agissement des Américains et des Iraniens, et celle-ci pourra peut-être se produire s’il n’y a aucun dialogue entre les deux parties. Les opposants se préoccupent des résultats des dernières élections communales et municipales et comptent manifester pour les contester, mais également pour contester tout ce que le régime Andry Rajoelina entreprend. Les citoyens, quant à eux, se préoccupent de ce qu’ils vivent actuellement. La population des régions Nord-Est de l’île a vécu récemment un Noël dans l’eau à cause des fortes pluies apportées par une vague de nuage et ceci a causé des pertes de vie humaine ainsi que des sinistrés. Ces sinistres continuaient en début d’année dans la ville des Fleurs, la ville de Mahajanga qui vit actuellement dans l’eau après toujours des fortes pluies. Ce problème cause beaucoup de maux et de difficultés dans la vie quotidienne de la population majungaise. Mais ces phénomènes se produisent dans plusieurs régions de Madagascar, même à Antananarivo où les habitants des bas-quartiers comme Besarety et Andranomahery Ankoron­drano ont l’habitude de vivre dans l’inondation durant les périodes de pluies. Mais comme nous savons tous, ces fortes pluies provoquent certaines difficultés très invivables comme ce fut le cas samedi dernier. Les fortes pluies ont provoqué une longue coupure d’électricité dans beaucoup de parties de la capitale. En fait, les intempéries ont fait tomber un pylône d’électricité à Behitsy Ambohimangakely ainsi qu’une quarantaine de poteaux de la Jirama. Bien évidemment, les gens sont en colère et la Jirama est le premier à avoir reçu des accusations. C’est normal, car c’est le premier responsable. Néanmoins, le Directeur Général Vonjy Andriamanga s’est déjà excusé et a dit de faire tout le nécessaire pour régler la situation. Toutefois, la Jirama doit trouver une solution pérenne pour éradiquer ces coupures, car si elles continuent, la capitale sera la capitale de l’obscurité. Mais tous ces problèmes dont nous nous préoccupons sont tous les problèmes de l’Etat et surtout du Président Andry Rajoelina, car il est le premier responsable, le père de famille et tous les problèmes de la famille doivent être gérés par le père. Il est obligé de se préoccuper de la troisième guerre mondiale, car nous faisons partie des organisations internationales et nous collaborons avec beaucoup de pays. Il doit tout prendre en main : des problèmes d’inondations aux des coupures d’électricité en passant par les approvisionnements en nourriture et en eau potable, les conflits et les déstabilisations créés par les opposants, les risques d’éboulement à Tsimialonjafy et autres, l’insécurité et même tout ce que le peuple doit vivre. Bref, une grande responsabilité que beaucoup d’entre nous ne comprennent pas.

Riri

Lire aussi